lundi 24 mai 2010

Descartes D - E - S - C ...

Un matin presque comme les autres, j'enfile mon tablier et sors, sous la pluie en ce beau mois de mai, pour inscrire le menu du jour sur le grand tableau noir. Dans une position bien inconfortable pour mon dos et mon genou de vieille dame, j'écris en m'appliquant du mieux que je peux avec ma main qui me rappelle que le canal carpien me guette...
Souris d'agneau au romarin, Salade aux fromages de Savoie, ...

Pas le temps de terminer qu'un jeune homme en costume tout propre et bien repassé me dit :
" Bonjour, la rue Descartes s'il-vous-plaît ?"
La rue Descartes... J'ignore où elle se trouve et c'est donc ce que je m'apprête à répondre à ce monsieur.

Me voyant hésiter, il reprend : " Descartes, D - E - S ..."
Bon il est gentil, mais sans être incollable sur Descartes, je le connais quand même de nom, le René.
" C - A..."
" Oui, bah Descartes quoi, comme Descartes. Je ne sais pas où se trouve la rue Descartes. "
Même si je n'ai pas ouvert le Discours de la méthode depuis la Terminale, je sais comment s'écrit Descartes.

Un peu agacée, je me dis en plus qu'épeler un nom ne m'a jamais aidée à avoir le sens de l'orientation et que les noms des rues de ma ville natale me resteront sans doute étrangers jusqu'à ma fin. Alors ce monsieur et son joli costume se débrouilleront sans moi !
Susceptible, moi ?! Non. N'empêche qu'en rentrant, j'ai cherché la rue Descartes sur un plan et ne l'ai pas trouvée !




La recette du jour, sans aucun rapport avec René...

Le premier clafoutis de l'année
Pour un plat d'environ 22 x 28 cm
750 g de cerises lavées, équeutées
100 g de sucre
150 g de farine
1/2 fève de tonka
1 pincée de sel
4 oeufs
45 cl de lait d'amande
une noisette de beurre demi-sel

Saupoudrer les cerises avec une partie du sucre (environ 1/3).
Beurrer le plat à gratin.
Préchauffer le four à 180°C.
Mélanger la farine, le reste du sucre, le sel et la fève de tonka râpée.
Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien.
Ajouter le lait d'amande.
Répartir les cerises dans le plat.
Verser l'appareil et enfourner pour 35 minutes environ.

Si vous en avez envie, vous pouvez retrouver les clafoutis des années précédentes ici ou ...

12 commentaires:

Clea a dit…

Déjà des cerises ! Quelle chance...

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Ce cher René,
cela fait aussi un bail que je ne l'ai rencontré,
tout comme sa rue,
qui à vrai dire me reste inconnue.
Nul besoin est d'épeler clafoutis
qui est quant à lui très réussi.

Elodie a dit…

Les clafoutis, on adore ça chez nous. J'ai tenté le clafoutis aux mirabelles il y epu de temps (avec hélas des mirabelles en conserve). Je te le recommande, c'est excellent.

lacath a dit…

Souvenirs d'enfance, le clafoutis! Je vais en essayer un avec tofu soyeux au lieu d'oeuf, on verra bien! ;-)
Cath

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Pas encore succombé (mes filles ne sont pas des grandes fans), mais avec la tonka, ce la fonctionne à merveille !

Easy kitchen a dit…

comme toi je suis incapable de guider les gens car je ne connais pas les noms. en revanche s'ils me disent ce qu'ils cherchent comme une boutique par ex, alors je retrouve tout mon sens de l'orientation.
Vivement la saison des cerises pour faire des clafoutis, elles sont encore trop chères à paris

Punky Brewster a dit…

Dis Aude... est-ce que toi tu les dénoyautes les cerises ?

aude a dit…

Et non Punky, je laisse les noyaux. ça évite que les cerises perdent leur eau dans la pâte, et il paraît que ça donne du goût et favorise la cuisson des cerises. Moi j'y vois un autre avantage : c'est pas celle ou celui qui fait le clafoutis qui les dénoyaute toutes, chacun s'occupe de sa part !

Punky Brewster a dit…

Merci Aude. Je te posais la question parce que moi aussi ça me gonfle de dénoyauter, mais bon des fois je me dis que pour les autres, c'est plus agréable de croquer son dessert sans avoir à cracher les noyaux...
Sinon pour Descartes D.E.S.C..., j'aurais été folle à ta place et je crois que je l'aurais remis, lui, à sa place ! (mais c'est parce que je suis pas commode comme dit ma soeur ;-)

Michele a dit…

je me sens un peu benête, mais qu'est-ce c'est la tonqua ?
Autre question, j'ai un blog pro chez Blogger, mais je n'arrive pas à faire, tout ce que je vois dans votre blog. Aviez-vous trouvé un mode d'emploi ?
Dès que j'ai une réponse, je vais essayer le clafoutis, après avoir trouvé la tonqua, comme Indiana Jones...

aude a dit…

Michèle, vous trouverez quelques infos sur la fève de tonka ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A8ve_tonka
Vous devriez en trouver dans les épiceries ou sur internet (il y a quelques liens d'épiceries en ligne sur ce blog...).
Pour le blog, il faut tâtonner, chercher des infos sur le net, lire les infos sur le site de Blogger.... On y arrive très bien avec un peu de temps. Bon courage.

simauma a dit…

Hello!! My name is SIMAUMA. I write blog about the food.Please look.And I am glad if I link to your blog. (URL)http://food-collection-simauma.blogspot.com/