mardi 24 juin 2008

Mais, ça ne se mange pas comme ça...

... les nèfles !
Voilà la réplique que j'ai entendue le plus souvent ces derniers jours, lors de ma distribution générale de nèfles du jardin de mon père. (et oui, les distributions d'éclairs et de chouquettes, c'est fini, on passe aux fruits désormais !)
Effectivement, tous les amateurs de nèfles vous le diront : ces fruits se mangent un peu blets, une fois qu'ils ont subi une première gelée sur l'arbre. Mais les nèfles du Japon, c'est différent (merci Danielle pour les infos hors antenne !). On peut les manger à maturité, elles sont juteuses, acidulées et elles ont de gros noyaux !
Normalement, les néfliers aiment le même climat que les orangers. Allez savoir comment celui de mon père survit sous nos latitudes... Ahhhh, y a plus d' climat, y a plus d' saisons ma p'tite dame...

Regardez plutôt, c'est pas appétissant ?!



Clafoutis aux nèfles du Japon
Pour un grand plat d'environ 22 x 28 cm
100 g de farine de riz
75 g de poudre de noisettes
125 g de sucre complet
30 cl de lait
3 c. à s. de crème fraîche
2 c. à s. d'huile d'amande
3 oeufs
1 pincée de sel
800 g de nèfles du Japon
1/3 de fève de tonka


Huilez ou beurrez légèrement un plat allant au four.
Mélangez la farine de riz, le sucre, la poudre de noisettes, le sel et la fève de tonka râpée.
Incorporez les oeufs un a un.
Ajoutez le lait, l'huile et la crème.
Préchauffez le four à 200°C.
Epluchez et coupez les nèfles en morceaux. Disposez-les dans le plat.
Versez l'appareil à clafoutis dessus.
Enfournez pour 20 - 25 minutes.
Dégustez tiède ou frais.

7 commentaires:

littlecelt a dit…

on les a bien appréciés à Sato en tout cas :)

Mademoiselle M. a dit…

Ces fruits une fois tombés de l'arbre dégagent une odeur affreuse, mais voilà que toi tu me donnes envie d'y goûter !

veronica a dit…

hello la belle...
oups oui je suis reveillee de la fete de la music...et puis moi maintenant je sais que j'aime les nefles....alors merci et mille bisous

Clea a dit…

Très appétissant, ce dessert sans gluten ! Et tu te rends compte que je n'ai jamais goûté de nèfles ??

belleble a dit…

Oh, voilà que tu m'ouvres de nouvelles perspectives ! Je n'ai jamais aimé les nèfles, justement parce qu'il fallait les manger blettes. Je vais demander à mes parents s'ils peuvent m'en rapporter des pas blettes lors de leur prochaine visite !

Flo Bretzel a dit…

A ajouter à ma liste des choses à découvrir très vite!

Mélanie a dit…

Je connais pas du tout ce fuit!