samedi 17 juin 2006

Mais où étais-je passée ???

Quand je vous ai quittés la semaine dernière, je vous avais promis que je reviendrais et qu’avant de revenir, je ferais un petit crochet par un endroit gourmand et chocolaté. Et bien voilà, le crochet est fait, et je suis de retour !
Tout d’abord, il y a des gens que je tiens à remercier pour cette fabuleuse aventure !
Alors, merci Danielle, merci Suzanne et Marcel, merci Isa et Olivier, Gaston, Yvonne, merci aussi et enfin merci Martine et André. Mais, c’est qui tous ces gens me direz-vous ???? Ce sont des gens qui me connaissent bien, qui ont voulu me faire plaisir pour mon anniversaire et qui ont bien réussi ! Je peux vous assurer que ce cadeau m’a grandement aidée à passer le cap de la trentaine !!
Et puis, il faut bien dire que Mercotte y est aussi pour quelque chose. C’est vrai, depuis plusieurs mois, elle avait réservé 2 jours et formé un groupe pour un stage chez Valrhona. Puis une personne s’était désistée. Du coup, elle était très embarrassée et moi, j’aime pas quand Mercotte est dans l’embarras, alors je me suis dit : « Vas-y à ce stage si c’est pour dépanner Mercotte, tu lui dois bien ça après les macarons à la violette ! ».
Enfin, pour en terminer avec les remerciements, je voulais faire un gros clin d'oeil à Julie et Pierre-Yves qui ont animé ce stage avec passion, patience, brio et bonne humeur. Une fine équipe que je ne suis pas prête d’oublier.

Pendant ces 2 jours, nous étions un petit groupe de 8, dont quelques bloggueuses, mais que des gourmands. Ambiance détendue et sympathique, mais attention, on n’était pas seulement là pour rigoler ! Le programme était varié, chocolaté mais aussi chargé.

Juste une petite précision avant de rentrer dans le vif du sujet... Comme parmi mes amies, il y en a encore qui me prennent pour une pro du gâteau, je vais casser le mythe tout de suite... Que les choses soient bien claires, je n’avais jamais utilisé les 4/5 des ustensiles qu’on a maniés dans le labo et j'ai découvert plein de techniques que je n'avais jamais mises en pratique. Voilà, maintenant, les copines, ça suffit les complexes ! Les stages chez Valrhona et faire des gâteaux, c'est pour tout le monde.
Dès l'instant où j'ai mis les pieds dans le labo où nous avons passé la quasi totalité de notre temps, je me serais crue dans la caverne d’Ali Baba… Les frigos immenses, les plaques siliconées, les maryses, les robots, les rouleaux à pâtisserie, les cercles, etc... ça me fait rêver, j’y peux rien ! Et puis les sacs de 3 kilos de chocolat en rang d’oignon derrière les portes de placard qui ne payent pas de mine, la première fois, ça fait un choc !
En résumé, j’étais dans un état entre l’admiration, l'excitation et la béatitude pendant 2 jours. (Mon tablier, lui, était dans un état lamentable au bout de 2 jours, mais un tablier, c'est fait pour ça !)
En plus, quand Julie a annoncé qu’il y avait une tarte Mont-Blanc au programme, mes papilles de gauche se sont réveillées aussi sec et ne se sont calmées que 24 heures plus tard, au moment où j’ai pu lécher un de mes dix doigts qui avait malencontreusement caressé le bord d’une maryse pleine de crème de marron.
(Mes papilles de droite préférant le chocolat savaient où elles mettaient les pieds, elles - comment-ça, une papille n'a pas de pieds ?!. Comme elles étaient prévenues depuis longtemps de là où je les emmenais, elles avaient eu le temps de s'y préparer et savaient que du chocolat, elles en croiseraient forcément...).

Maintenant, je vous montre de quoi il s’agissait quand même, photos à l’appui puisque c’était le baptême officiel de mon tout premier appareil photo numérique. Et oui, je deviens une bloggueuse moderne, moi ! Nouveau pays, nouvelle vie, nouvel appart' et… nouvel appareil. Il fallait au moins ça !

Voici, la fameuse tarte Mont-Blanc, celle qui était dans mon frigo et qui est maintenant dans l'estomac de mon papa :


Assiette dorée Studio Nova


Quelques étapes en images de la préparation d'un entremet 3 chocolats :



Comme vous le voyez, chacun a préparé son petit entremet à lui. On avait un petit post-it avec notre petit nom dessus pour pas mélanger ! mais bon, un post-it, ça se change de place si on veut...




ça, c'est le mien ! celui qui est dans mon frigo tout neuf !
Je n'ai pas encore osé l'entamer... peut-être demain, au goûter...



Tiens, en parlant d'entremet, mon voisin d’entremet justement, avait fait plus de 600 bornes pour les beaux yeux de Julie, ou bien pour ceux de Mercotte, je ne sais plus trop ! En tout cas, il était aussi ravi que moi d’être là, sauf qu’on n’a pas la même façon de le montrer ! (hein Michel ?!)

Et puis comme entre les 2 jours, il y avait une nuit et qu'après une nuit, il y a toujours un petit-déjeuner, il a bien fallu préparer un petit quelque chose à se mettre sous la dent avant d’attaquer le boulot du vendredi… Nous avons donc fait des croissants, des pains au chocolat et des chinois. Et comme Pierre-Yves avait peur qu’on meurt de faim, il nous a fait des brioches et de la pâte à tartiner du tonnerre. C’est vrai, on ne sait jamais avec ces stagiaires, y en a des fragiles qui doivent prendre un petit déjeuner solide, sinon après, ils tiennent pas le coup…

Les croissants avant :



Les croissants et leurs copains de p'tit-déj' après :



En conclusion, vous devez absolument savoir qu'un stage chez Valrhona fait beaucoup de bien. Au moral, mais pas seulement. Pour ma part, ça a également fait beaucoup de bien à ma ligne car les séances prolongées de déballage de cartons des derniers jours m'avaient quelque peu coupé l'appétit. J'en avais presque oublié de manger… J'ai dit "presque".
Et puis, ce stage m'a permis de tirer les choses au clair avec mon meilleur ennemi le chocolat. C’est pas qu’on était en froid, mais c’était plus comme avant, il fallait qu'on ait une discussion sérieuse. Je vous le dis tout de suite, on n’est plus fâchés du tout et on a encore plein de choses à se dire.

Si ces quelques lignes vous ont convaincus d'aller faire un petit tour au pays du chocolat, j'en suis ravie. En tout cas, moi, j'y retournerai. C'est quand mon prochain anniversaire déjà ?!

Vous trouverez toutes les informations qu'il vous faut sur le site de Valrhona.
L'école du grand chocolat
Quai Général de Gaulle
26 600 TAIN L'HERMITAGE
Tél : 04 75 07 90 90

26 commentaires:

Reinefeuille a dit…

quelle chance tu as eu, j'adorerais participer à un stage culino, malheureusement je ne trouve rien par chez moi !

Anonyme a dit…

ton enthousiasme fait plaisir à lire!
je retrouve ma bloggueuse préférée et son style inimitable
danielle

menus propos a dit…

Aude, douce Aude, te souviens-tu aussi de nos rigolades, de nos clins d'oeil, de nos "coups de mou" (je ne citerai personne...). Contente de t'avoir connue, ce stage fut un réel plaisir!

gagatka a dit…

je trouve un stage comme tien l'aventure formidable et un jour je vais en prendre - n'importe pas combien ca ma coutera

Fabienne a dit…

Ton enthousiasme me donne envie de m'inscrire à un tel stage ...

Lemich a dit…

Lemich est toujours sur son nuage d'ailleurs !!!
Ce fut extraordinaire, d'accord le seul débutant pour 7 charmantes pâtissières expertes.
L'adorable Julie et le tout aussi sympa Pierre Yves, quelle patience ils ont eu avec nous, les questions en tout genre dans toutes les directions.
Aude, merci de ne pas avoir dévoilé ma danse de sioux pour remercier nos fées Julie et Mercotte.
Pour ceux qui doute encore de faire ou non un tel déplacement, je réponds que je repars la semaine prochaine, même pour une seule journée.
PS: Laisse moi tes coordonnées pour t'envoyer 1 CD avec toutes les photos
Gros bisous et bon vent dans ta nouvelle vie,...
A très bientôt par émail ou via ton blog.

bonbon rose a dit…

merci mille fois Aude....
ton entousiasme est un remontant redoutable!!!!
je te souhaites plein de bonnes choses!!!

lorette a dit…

Il est bon, einh l'entremets ? ! Miam !
Tu as du ta régalé. Quelle veinarde ! J'aurais bien voulu sortir Mercotte de l'embarras ;-))

Karine a dit…

Rhooo la chance,Aude !! Il va falloir que je me renseigne sur les stages dans mon coin. J'adorerais ça ! Merci pour ce joli récit tellement vivant !

Mercotte a dit…

bravo pour ton reportage Aude, il décrit si bien l'ambiance des ces fabuleuses journées !

Papilles et Pupilles a dit…

Est ce que tu arrivais à fermer la bouche ? Moi j'ai peur que pour le stage de février je sois tellement émerveillée que j'aie la bouche tout le temps ouverte. Tu te rends compte si je bave ? Alors je compte sur toi pour me rassurer.

béa a dit…

c'est vrai que tous vos mini-reportages donnent vraiment envie de participer à ces cours ... une prochaine fois peut-être !

Alhya a dit…

ça donne drôlement envie de tester ces stages... que ça a l'air bon!!!

Tit' a dit…

Génial ! J'imagine comme ça devait être chouette !

( ^ ^ )
V

Bakelith a dit…

Incroyable... J'avais lu ce billet il y a quelques temps maintenant, et je n'imaginais pas alors que j'aurais la chance et le plaisir de déguster ce même entremet ce dimanche. Merci beaucoup Aude. Et puis nous sommes prêtes pour les macarons ;)

Corinne a dit…

Veinarde !
Comme tu as été gâtée !

Gracianne a dit…

Alors tu dis que tout le monde peut y aller? Meme les nulles en patisseries :)
Tu dois bien etre la seule a trouver que les gateaux sont bons pour la ligne!

Bakelith a dit…

Bon séjour à Aurillac, il me semble que tu pourras lire ce message là-bas.

Rendez-vous est pris si tu veux dès la semaine prochaine pour un debriefing de l'épure ...

Clairechen a dit…

Bon, bah, comme d'habitude je suis la dernière!!
Aude, j'espère que ton retour s'est bien passé et que tu n'as plus trop le cafard. J'espère pouvoir un jour te rencontrer, après que notre rencontre en Allemagne n'ait pas pu avoir lieu.
Si jamais tu reviens par ici, dis moi! Je serais très contente d'avoir de tes nouvelles.

Je te fais de gros bisous!

Elvira a dit…

Si, si! Tu es une pro!

Dorian a dit…

J'en rêve... malheureusement même si j'ai lancé une opération pièces jaunes pour arriver à me payer ce rêve, je crains d'en avoir au moins jusqu'en 2012 avant d'avoir réuni ce qu'il faut... mais bon pas grâve j'y arriverai !

MachaMalo a dit…

Je rêve de faire des entremets de cette classe là! Vraiment très réussi!
Au fait, encore félicitations pour ta présentation à Aurillac! Tes recettes étaient vraiment hautes en saveurs avec tous ces épices! Bravo! ;)

marion a dit…

c'est magnifique !!!!! bravo aude, pour les gateaux et pour les cartons aussi puisque je te suis de près dans le déménagement.
A très bientôt en vrai !

Iris a dit…

Oui: où es-tu passée?? tous tes fidèles lecteurs et lectrices attendent des nouvelles.

bisous

Iris

Thalie a dit…

Ah Aude !!! Mais comment as-tu pu oublier d'en congeler unpeu afin de nous amener de cette pure merveille au Parc ce lundi ?
Hein , comment cela se fait-il ?
je suis si triste de ne pas avoir fait honneur à cet entremet.
Mais je peux comprendre que tu aies voulu le garder... pour toi !! gnarc,gnarc ;o)
Bizz

TIS a dit…

Très réussi visiblement ;)