vendredi 23 septembre 2005

Encore des quetsches !

C’est promis, après, j’arrête avec les quetsches…
Mais il fallait quand même que je vous parle du fameux petit dessert rien que pour moi que j’ai mangé en égoïste mercredi soir. Si je me sens coupable ? Non ! Pourquoi, je devrais ???

Je vous livre la recette pour 1 seule personne. A vous de voir si vous avez envie de partager. Dans ce cas, libre à vous de multiplier les quantités par le nombre de personnes qui selon vous méritent le droit de plonger leur cuillère dans ce dessert ! (réfléchissez bien et n’accordez pas ce plaisir à n’importe qui !)



Simili-tiramisu aux quetsches et caramel au beurre salé

4 c. à s. de compote de quetsches
2 c. à s. de mascarpone
2 c. à s. de yaourt nature
2 pincées de cannelle moulue
2 biscuits à la cuillère
4 c. à s. de sucre
1 pincée de sel
un peu d’eau
1 noisette de beurre

Prélevez 2 c. à s. de jus dans la compote de quetsches. Ajoutez-y 2 c. à s. d’eau. Les amateurs d’eau de vie (de quetsches, de mirabelles...) peuvent en ajouter une c. à café voire à soupe au mélange. Trempez les biscuits dans ce mélange et disposez-les au fond d’un verre.
Préparez un caramel au beurre salé.

C’est le moment d’ouvrir la parenthèse « caramel » :
Pour ma part, j’ai appliqué la méthode très stricte du pifomètre, sachant à peu près ce que je voulais obtenir, mais absolument pas comment l’obtenir. (Attention, le pifomètre se manie avec prudence. Il lui arrive parfois de défaillir et de faire brûler un caramel par exemple…)
Cette fois-ci, le second essai a été le bon. J’ai mis dans une casserole et sur feu vif 4 c. à s. de sucre, une pincée de sel, 1 c. à s. d’eau. Quand ça a commencé à se colorer légèrement, j’ai ajouté le beurre, j’ai mélangé puis j’ai versé en couche fine sur une plaque garnie de papier sulfurisé. J’ai laissé le caramel refroidir avant de le mettre au frais pour qu’il durcisse complètement. Une fois dur, j’en ai cassé une partie pour obtenir des éclats de quelques cm de côté et j’ai émietté le reste.
Méthode testée, mais pas approuvée, alors si vous avez des conseils pour m’éclairer sur le concept du caramel, je les accepte avec joie ! (je pense notamment aux heureux détenteurs du dernier livre de Trish Deseine "Du caramel plein la bouche". S'ils pouvaient y jeter un oeil pour voir s'il n'y a pas dedans des solutions à mon problème, ce serait plus que sympa !)

Poursuivons maintenant la recette :
Mélangez le mascarpone avec le yaourt et ajoutez-y 1 c. à s. des miettes de caramel au beurre salé. Versez ce mélange au-dessus des biscuits. Recouvrez de compote. Saupoudrez de cannelle et plantez des éclats de caramel.
Dégustez seul(e) ou accompagné(e) !

15 commentaires:

Anne a dit…

Moi aussi j'aime les desserts en solo!
Bravo pour cette recette, elle me plaît bien...

Papilles et Pupilles a dit…

Non non n'arrête pas, continue avec les quetsches. C'est divin tout ça. :)

Clea a dit…

J'adore ! Vivement mon prochain plateau TV en solitaire... Euh, bon, je sens que c'est pas pour tout de suite et les quetsches risquent d'être parties ! Tant pis, on improvisera :)

saveurs sucrees salees a dit…

Pas trop possible les desserts en solitaire chez moi...surtout ce type de dessert ! Ta photo ....:-o

menus propos a dit…

Super! je n'ai plus de quetsches, mais des pêches de vigne, qu'est-ce que t'en penses ? Merci pour ta visite et ton commentaire. A +

Mijo a dit…

Tu as bien raison de te gâter aussi bien.
Et tes éclats de caramel.... humm

Sigrid a dit…

Wow! Superbe! ... mais... comment est-ce qu'on dit 'quetches' en italien déjà?? (va y'avoir du malentendu avec mon maraicher :-)))

Laurange a dit…

Ta recette me plaît bien, et la photo encore plus.

Choupette a dit…

Superbe ! J'adopte encore cette recette ! Un post-it de plus !

texmex a dit…

Hhhum ce mlange mascarpone et yaourt avec tous les fruits, et ca satisfait tous les amis arrivés chez nous à l'improviste.

Délicieux avec les quetsches, je fais ce soir chez nous.

Avec un pizza (pate maison a la map!)

coco28 a dit…

J'ai justement du caramel au beurre salé, il me manque les quetsches, mais quand on veut on trouve...

AnneE a dit…

la photo superbe,

si je commence à goûter je finis ton dessert (et là tu vas me détester) alors à moins de l'adapter avec un autre fruit il va falloir que je patiente un an ! insupportable ...

Michèle a dit…

Moi, je ne m'en lasse pas de la saison des quetsches, ceci dit, ce dessert me tente ...

Anonyme a dit…

je vais tester!!!! des news apres!!! surtout que ca commence a etre la pleine saison! ben oui , en tant qu'alsacienne, ce serait un comble de ne pas en profiter, non??

lory a dit…

uauu, cette photo est sublime..!