jeudi 29 septembre 2005

Pfunds Molkerei

Tous les guides touristiques sur la belle ville de Dresde vous dirons que la Pfunds Molkerei est la plus belle crémerie du monde et que c’est une des curiosités de la ville à ne pas manquer. Dans le but d’en avoir le cœur net, puisque notre guide n’a pas dérogé à la règle et puisque je suis curieuse par nature, j’ai décidé d’aller rendre une petite visite à la fameuse crémerie lors de nos dernières vacances dans l’Est de l’Allemagne (et non pas l’Allemagne de l’Est comme on l’entend encore souvent, souvenez-vous, le mur, il est tombé).
« La plus belle crémerie du monde », hummm, ça dépend des goûts. La plus originale ? Certainement. Celle dont la déco est la plus chargée ? Sans aucun doute. Un rien kitsch à mes yeux, mais parfois le kitsch c’est sympa voire rigolo.



photo empruntée du site Landeshauptstadt Dresden


Tout a commencé en 1880 quand les frères Pfunds fondèrent une laiterie (Molkerei, en allemand). Avec le temps, la petite laiterie familiale devint grande et ses installations occupèrent une grande partie du quartier. La boutique, qui aujourd’hui attire plus les touristes que les amateurs de fromages, a quant à elle été construite en 1891 alors que les affaires marchaient très fort - on était alors en plein dans les années fastes du lait concentré, spécialité de l’entreprise. Les murs sont entièrement décorés de carreaux de faïences peints à la main qui mettent en scène le lait et toute l'économie qui tourne autour. Sur l’étalage se côtoient amicalement des fromages allemands, français et italiens qui ont bien l’air de mériter d’accompagner pains et vins de qualité.
Quoi qu'il en soit, le cadre est déjà beaucoup moins charmant quand il est envahi par une horde de touristes du monde entier tout droit sortis d’un car à étage (y avait même des p'tits français, comme s'ils n'avaient pas de fromages chez eux, j'vous jure). Des touristes venus uniquement voir la boutique parce qu'elle figure dans leur guide touristique (oui, moi aussi je suis venue pour cette raison, mais c’est pas pareil, moi je suis gourmande et j’ai un blog culinaire, non mais). En plus, je suis persuadée que parmi ces gens, il y en avaient qui n'aiment pas le fromage.
Je l'admets, j'ai fait comme tout le monde : je n'ai pas acheté de fromage à la Pfunds Molkerei. De toute façon l'accès au comptoir était quasi-impossible, j'ai tout juste aperçu un pauvre petit Reblochon amputé de sa moitié passée je ne sais où, certainement dans le cabas d'un cruel client qui ne voulait pas l'acheter en entier, le rustre.
Pour ne pas être venue pour rien, j'ai quand même bu un verre de lait entier frais avant de fuir cette cohue. Bilan de la visite : j'aurai au moins fait le plein de calcium pour la journée, et ça, c'est bien !
Si vous passez par Dresde un jour, vous pouvez faire le détour (qui n'est pas si petit que ça finalement), par simple curiosité ou par faim car la crémerie fait également restaurant à l'étage.
Pfunds Molkerei
Bautznerstrasse 79
Dresde
Horaires d'ouverture :
lundi-vendredi : 9h - 20h
week-end : 10h - 16h

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Ségolène
quand ça a de l'allure cette boutique, et, en plus, ils étaient très en avance dans le domaine de l'hygiène, tout en carreaux, tout de même plus esthétiques que blanc hôpital,faciles à laver.
Tu n'as pas goûté les fromages, mais comment as-tu fait?

aude a dit…

Euh, moi, c'est Aude ! sinon, je n'ai pas goûté les fromages parce qu'il y avait vraiment trop de monde et j'aime manger le fromage au calme !

Elvira a dit…

Magnifique adresse!

saveurs sucrees salees a dit…

C'est super kitsch et super beau ! mais est ce que le lait était super bon ?

Anne a dit…

Sympa ce billet. J'aime beaucoup quand tu nous fais découvrir de nouveaux lieux.
Bises...

brigitte a dit…

Moi aussi, j'aime beaucoup lire tes découvertes. Celle ci est originale pour le moins!
Elle me fait penser à la fameuse pâtisserie à Budapest dont j'ai oublié le nom :-( et où nous avions mangé des gâteaux divins. C'était au temps où les blogs n'existaient pas :-))

Anonyme a dit…

Le café Gerbeaux !

Un admirateur anonyme du blog d'Aude

aude a dit…

Véronique : le lait... un régal ! top qualité et top fraîcheur.
Brigitte : j'avais très envie d'aller à Budapest... encore plus maintenant !
A mon admirateur anonyme (vraiment anonyme ??? j'ai quelques soupçons tout de même...) : merci d'avoir retrouvé le nom du café et merci de votre admiration... j'en ai les joues qui rosissent presque autant que mon blog !

ann a dit…

incroyable! Que je regrette de ne pas l'avoir vu quand j'y étais