mardi 26 juillet 2005

Quelle tuile !

Ce soir une amie allemande vient dîner à la maison. Et comme j'aimerais qu’elle revienne, je vais faire de mon mieux pour que ça lui plaise !

Au menu :
des toasts de tapenade avec l'apéro,
une soupe de poivron et de chèvre améliorée grâce aux conseils des copines bloggueuses qui ont laissé leur grain de sel à ce sujet hier,
des papillotes du style de celles d’Elvira,
des fromages français, s’il-vous-plaît ! (là, je crois que je vais faire mouche, elle va adorer !)
et en dessert, un crumble abricot – nectarine et des tuiles à la lavande.

La recette des tuiles vient du magazine Avantages de juin ou de juillet, je ne sais plus parce que j’ai la fâcheuse habitude de découper ce qui m’intéresse dans les magazines puis de les jeter (dans la poubelle à papiers bien sûr !). Du coup, pas moyen de retrouver la date…



Voici la recette modifiée par mes soins (rien qu'un chouia) :

Pour env. 12 tuiles
1 blanc d'oeuf
50 g de sucre
25 g de farine
35 g de beurre ramolli
1 c. à s. de fleurs de lavande


Préchauffez le four à 210°C.
Fouettez ensemble le blanc d'oeuf et le sucre. Ajoutez la farine et le beurre. Mélangez jusqu'à obtenir un mélange lisse et homogène. Ajoutez la lavande. Mélangez encore un peu.
Sur la plaque du four recouverte d'une feuille de papier sulfurisé, déposez 4 fois 1 c. à s. de pâte. Etalez en faisant de petits disques assez fins sans qu'ils se touchent. Enfournez env. 4 minutes.
Quand le bord est doré, sortez du four, décollez les tuiles avec une spatule et déposez les sur un rouleau à pâtisserie (une bouteille de Bordeaux fera tout aussi bien l’affaire). Enfournez les tuiles suivantes pendant que les premières refroidissent.
Comme j'ai fait des essais : tuiles plus ou moins épaisses, plus ou moins longues, plus ou moins cuites, je n'en ai pas trouvé 2 qui se ressemblent ! et puis j'ai pu goûter avant tout le monde parce qu'au décollage certaines se sont malencontreusement déchirées... pas présentable du tout ! mais tellement bon !

9 commentaires:

Elvira a dit…

Moi, si on me cuisinait toutes ces bonnes choses, c'est sûr que je reviendrai. Même, je m'inviterai! Merci de ta sympathique référence à mes papillottes de légumes!

mamansursaplanete a dit…

Ce soir, il y avait un épisode de la série culinaire des Canaries sur Arte... ta soupe verte, ça me fait penser au mojo verde vu dans cette émission... poivrons verts, ail, sel, citron, huile d'olive mixer... ah, ça semblait tellement bon.

saveurs sucrees salees a dit…

On est bien reçu, chez toi ! Ca fait longtemps que je ne suis pas retournée en Allemagne !!!

SaraKa a dit…

miam miam miam...
Et Aude, c pas du tout ne mauvaise habitude de découper ce qui t'intéresse et de mettre à recycler le reste!

Anonyme a dit…

J'ai essayé les papillottes de légumes et c'était rudement bon.

Céline

Chachou a dit…

D'après mes souvenirs, la cuisine allemande n'est pas caractérisée par son extême raffinement... Tandis que des tuiles à la lavande, quelle bonne idée!

Merci pour le lien, je m'en vais de ce pas faire pareil sur mon site!

aude a dit…

Céline, contente que les papillottes d'Elvira t'aient plu !
Maman sur sa planète : je crois que je vais tester ce mojo verde dont tu parles, ça m'a l'air parfait pour la saison.
Véronique, et oui, on est pas mal reçu chez moi, sans vouloir me vanter ! si ça te dit de venir tester toi-même, n'hésite pas.
Sarah, comme tu dis ! miam miam !
Chachou, je ne connais pas encore très bien la cuisine allemande, mais je suis sûre qu'on trouve des choses raffinées... il faut encore que je cherche, mais dès que je trouve, je vous tiens au courant !

Estelle a dit…

Chachou, si je puis me permettre, les petit-dejs allemands sont merveilleux. J'adore les bretzels chaud, le cafe, le gateau marbre, je ne me lasse jamais de ces merveilleux buffets ! Mon gateau allemand prefere : le kaesekuchen et ca me manque beaucoup ici !

aude a dit…

Comment avais-je pu oublier le käsekuchen et les bretzels... merci Estelle de me rappeler à l'ordre ! bises.