mardi 10 mai 2005

Confiture de poires aux épices

Il y a plusieurs mois, j’avais acheté du sucre à confiture. Ne me demandez pas pourquoi, je ne sais pas. Je pense qu’on peut réussir d’excellentes confitures sans passer par ce genre de subterfuges.
Dernièrement, je suis retombée sur le paquet qui se cachait dans un recoin de ma cuisine miniature, et je me suis dit qu'il fallait que je m'en débarrasse. Quelques jours plus tard, j’ai trouvé de belles poires en faisant les courses et j’ai imaginé toutes les confitures qu’on pourrait faire avec dans ma superbe bassine en cuivre (la même que Véronique) rapportée de mon dernier passage à Lyon. Je me suis décidée pour une confiture épicée, j'avais justement une belle racine de gingembre en stock.




D’après mon paquet de sucre à confiture, il y a des carraghénanes (extraits d’algues) et de la farine de graines de caroube dedans. Ces deux additifs (naturels, cependant) sont utilisés pour favoriser la gélification des confitures. En gros, c’est pour aider les gens pressés à faire des confitures meilleures que celles du commerce en un rien de temps. (Moi, je ne suis pas pressée, sauf quand il s’agit de goûter à ce que j'ai fait).
Toujours d’après mon paquet de sucre, il paraît que ce produit n’altère absolument pas le goût des fruits. OUF ! parce que mes poires étaient tellement bonnes avant cuisson, ce serait dommage d'en modifier le goût.
Ce que j’ai vu après (pas de chance), c’est qu’avec ce sucre, il ne faut pas mettre de jus de citron car il empêche la gélification. Tant pis. De toute façon, j’aime bien la confiture liquide qui coule à travers les trous d’un bon pain de campagne et qui en met plein les doigts !



Confiture de poires aux épices

Pour 4 pots moyens (env. 370 g)
1,5 kg de poires juteuses, celles que vous préférez et selon la saison
700 g de sucre à confiture
200 g de sucre de canne
1 bâton de cannelle
2 clous de girofle
1 c. à c. de noix de muscade râpée
1 c. à c. de cannelle en poudre
l’équivalent d’une petite noix de gingembre frais râpé
le jus d’un citron vert

Mettez les fruits épluchés, coupés en morceaux dans une terrine.
Ajoutez le sucre, les épices, le jus de citron. Mélangez.
Laissez macérer environ 24 heures.
Versez le tout dans votre bassine à confiture (ou à défaut dans une grande cocotte).
Portez à ébullition, puis faites cuire 7 minutes (c’est la durée indiquée sur le paquet de sucre).
Otez le bâton de cannelle et les clous de girofle. Ecumez si nécessaire.
Remplissez les pots (préalablement nettoyés et séchés), fermez-les et retournez-les pour stériliser le bouchon.
Attendez que ça refroidisse un peu et nettoyez la bassine avec une cuillère en bois que vous prendrez le soin de lécher entre chaque raclage du fond. (étape indispensable à la réussite de toute confiture !)

8 commentaires:

Estelle a dit…

C'est souvent la pectine qui est utilisee pour gelifier les confitures du commerce, il me semblait d'ailleurs que le sucre a confiture en contenanait. Il y a des fruits naturellement riches en pectine, comme le coing par exemple. Si tu en utilises dans une prochaine recette (OK, c'est pas encore la saison !), tu n'auras pas besoin de ton sucre a confiture. L'association poires/gingembre me parait tres allechante !

saveurs sucrees salees a dit…

J'en veux, j'en veux !!!
Ho la belle tartine et la bonne confiture !

Caro a dit…

Oui l'association des deux est une très bonne idée ;-) Quand ma période "confitures" me reprendra, je reviendrai faire un tour sur ton blog.
Je confirme pour la gelée de coings pour en avoir fait l'an dernier. Le résultat est superbe, mais la préparation (telle que je l'avais faite) est très longue...

Andrea a dit…

could you give me list of ingredients for this? can post it into my comments if you like, thanks

aude a dit…

Oui, il me semblait bien que la pectine des fruits y était pour quelque chose dans la gélification. Je me passerai de ce sucre à confitures dorénavant. Et quand viendra la saison des coings, peut-être que j'aurai le courage de faire de la gelée...
Caro, reviens quand tu veux ! mais pour de super recettes de confitures, va aussi faire un tour chez Véronique de Saveurs Sucrées Salées, tu ne seras pas déçue.
Dreska, I'm going to translate this recipe and send it to you as soon as possible.

Daniel a dit…

Je signale à tous les amateurs de gelées et autres confitures, que cohabitent actuellement dans les commerces et autres grandes surfaces 2 types de sucre à confiture: l'un est composé de sucre (98,79%), Acide Citrique, et Pectine de fruits; l'autre contenant du sucre, et des Carraghenanes. Je ne donne pas les noms, car présentés par 2 sucriés concurrents, à vous d'étudier les étiquettes (soyez acheteur responsable).....Précisions: on ne trouve pas simultanément les 2 dans le même magasin......

gl deguerlasse a dit…

LES sucres spéciaux confitures ne se contrarient en rien avec le jus de citron.
En revanche le faible temps necessaire à la cuisson d'une confiture (7-8 minutes à 103-104°)figée à point permet de ne pas altérer le gout des fruits,de conserver tout leur parfum et d'éviter la concentration du sucre du à une évaporation éxagérée.

bertouille a dit…

on peut facilement se passer des sucres dit à confiture car faire une confiture avec du sucre fin permet, si on suit bien la cuisson, d'ajouter moins de sucre car la cuisson sera plus longue on aura concentrer le sucre contenu dans le fruit et l'eau en sera évaporée. Naturellement on obtient pas le meme rendement