jeudi 27 janvier 2005

Visite guidée

Aujourd’hui, je vous ouvre la porte de ma cuisine.
Je vous préviens, il va falloir se serrer parce qu’elle est toute petite. C’est d’ailleurs étonnant tout ce qu’on peut mettre dans un si petit espace : vaisselle, couverts, moules à gâteaux, tablier, cocotte minute, presse-agrumes, ingrédients pour mijoter des bons petits plats, huile, vinaigre, épices et compagnie...
Mesures à l’appui, cette pièce fait 2,8 mètres carrés. Et quand on déduit la surface occupée par le frigo, le four, les étagères, l’évier et le placard, il reste exactement 1 mètre carré au sol. De quoi se tenir chaud quand on veut cuisiner à deux !
Le côté positif, c’est qu’on n’a pas à aller trop loin pour attraper le sucre ou les assiettes.
Bref, c’est tout l’opposé de la cuisine de mes rêves : véritable lieu de vie où on s’installe pour bavarder de tout et de rien, refuge parfois pour trouver un peu de calme pendant les soirées bien animées. C’est d’ailleurs souvent là que se déroulent les discussions décisives ou que se font les petites confidences...
Pour le moment, je me contente de ma cuisine lilliputienne, mais attention, comme le dit le célèbre proverbe chinois :
« Petite cuisine, grandes idées… »
Chalut, à demain, si vous le voulez bien !


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Dommage, on ne voit pas sur la photo les taches de bière issues du dernier baptême d'un fût de Koelsch récalcitrant...

Et d'ajouter ce proverbe japonais : "petite cuisine, grand cuisinier !"

Anonymous Francis

Anne a dit…

C'est rigolo, je pensais hier que ce serait sympa de montrer ma cuisine dans un prochain article de mon blog, suite à notre conversation de samedi...
Je vois que tu l'as déjà fait!