vendredi 27 février 2009

Croziflette en solitaire

D'habitude, tartiflette, croziflette et compagnie sont des plats familiaux. Mais bon, quand on n'a qu'une seule bouche à nourrir sous la main, en l'occurrence sa propre bouche, doit-on pour autant se priver de plats roboratifs, familiaux et conviviaux ? Ma réponse est NON, bien évidemment ! Mon seul souci dans ces cas-là est de rentabiliser l'allumage du four. Je termine donc la séance avec du pain pour les petits-déjeuners de la semaine et des biscuits pour les prochains goûters... et une croziflette, bien sûr !




Croziflette pour une personne
60 g de crozets au sarrasin
60 cl d'eau
1 c. à c. de bouillon de légumes déshydraté
1 c. à s. de lardons
5 belles lamelles de reblochon
1/2 oignon
sel, poivre long

Porter l'eau salée et le bouillon à ébullition et y jeter les crozets en pluie. Cuire 15 - 20 minutes (selon les indications sur le paquet). Égoutter.
Préchauffer le four à 200 °C.
Dans une poêle, faire suer l'oignon émincé avec les lardons.
Dans un petit plat allant au four, verser les oignons et lardons dans le fond. Recouvrir de crozets.
Ajouter quelques pincées de poivre long réduit en poudre à l'aide d'un mortier et de vos biscottos.
Recouvrir de lamelles de reblochon et enfourner le temps que le fromage fonde et se colore légèrement (quelques minutes suffisent).

5 commentaires:

Brigitte a dit…

t'as bien raison de rentabiliser le four !
les biscuits, tu les portes alors ??!!
bises j'ai hâte que tu arrives

sandrine a dit…

Coucou...mais je rentre de Haute-Savoie et avec dans mes valises des crozets et du reblochon.....trop bon !!!!

Saveurs Sucrées Salées a dit…

Voilà donc le fameux paquet de crozets ! Tu me décides avec ta croziflette à attaquer le mien qui dort dans la réserve.

Mirabelle a dit…

ben y'a pas de raison de se priver! moi j'ai fait une version plus light hier soir, trouvé sur tentations culinaires: avec des carottes râpées, dés de jambon et fromage (mimolette) pour gratiner... pas mal...

Anne a dit…

Les crozets adorent le risotto ou patotto...