vendredi 23 novembre 2007

Transformation réussie

Quand on m'offre du nougat, il est généralement plutôt blanc, plutôt solide avec des amandes croquantes dedans, un bon goût de miel et parfois emballé dans un plastique transparent. C'est du nougat quoi ! La dernière fois qu'on m'a donné du nougat, il était plutôt blanc avec plein d'amandes et de pistaches dedans, un bon goût de miel mais plutôt coulant et pas facile à prendre avec les doigts, mais alors pas du tout !
Cependant, c'est pas mal de recevoir du nougat raté car ça permet de le transformer en quelque chose au nougat et de pas raté. Et c'est aussi très sympa d'avoir comme camarade de classe une gourmande créative car elle donne 36 bonnes idées à la minute pour rattraper le nougat raté ! (et accessoirement, elle donne aussi la recette du nougat pas raté)





Gâteau au nougat raté dissimulé
Pour 10 personnes (environ, ça dépend de qui est à table)
Pour la crème mousseuse au nougat :
33 cl de crème liquide
250 g de nougat raté (ou pas !)
3 feuilles de gélatine

Pour le sirop :
200 g d'eau
80 g de miel d'acacia
2 c. à s. d'eau de fleur d'oranger

Pour la génoise:
4 oeufs
125 g de sucre
125 g de farine

Pour la ganache :
150 g de crème liquide
150 g de chocolat 70%

Préparez la génoise :
Tamisez la farine.
Beurrez et farinez un moule à génoise (si comme moi, vous n'en avez pas, un moule à manqué classique fera l'affaire).
Préchauffez le four à 180°C.
Fouettez les oeufs avec le sucre dans un cul-de-poule ou la cuve de votre batteur au-dessus d'un bain-marie. Quand le mélange est bien mousseux et tiède, laissez votre robot terminer de fouetter tranquillement ! ou sortez votre fouet électrique. Fouettez jusqu'à ce que le mélange soit froid et forme un ruban.
Incorporez la farine sans trop travailler la pâte. Versez dans le moule et faites cuire 20 minutes environ. La génoise est cuite lorsqu'elle se rétracte et se décolle des bords du moule.

Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans un peu d'eau froide.
Faites fondre le nougat au bain-marie avec quelques c. à s. de crème liquide. Ajoutez la gélatine essorée, mixez et laissez refroidir.

Coupez la génoise en 3 dans l'épaisseur à l'aide d'une couteau à scie.

Préparez le sirop : dans une petite casserole, portez à ébullition l'eau et le miel. Ajoutez la fleur d'oranger hors du feu.

Montez le reste de crème au batteur. Incorporez la crème fouettée au nougat presque froid.

Montez le gâteau :
Sur une grille, posez une épaisseur de génoise (la plus large). Badigeonnez-la généreusement de sirop à l'aide d'un pinceau.
Déposez une couche d'environ 1 cm de crème au nougat.
Badigeonnez la deuxième épaisseur de génoise de sirop avant de la déposer côté humide sur la crème. Badigeonnez l'autre côté de sirop. Garnissez de crème.
Badigeonnez la troisième épaisseur de génoise de sirop avant de la déposer côté humide sur la crème. Badigeonnez l'autre côté de sirop.
Aplatissez légèrement le gâteau s'il y a des différences de niveau (utilisez une grille ou le fond de votre moule à génoise comme surface plane). Egalisez la crème sur les côtés si besoin. Réservez au froid 1 heure environ.

Si vous avez de petits moules en silicone, coulez le reste de crème au nougat dedans pour faire des petits décors, ou bien coulez sur une plaque garnie de papier sulfurisé. Mettez au congélateur.

Préparez la ganache :
Portez la crème à ébullition et versez-la sur le chocolat en petits morceaux. Remuez bien pour faire fondre tout le chocolat.
Masquez votre gâteau avec cette ganache (en veillant à mettre une plaque ou un récipient sous la grille sur laquelle est posé le gâteau !). Laissez figer un peu la ganache à température ambiante plutôt qu'au frigo.

Démoulez ou découpez à l'emporte-pièce la crème de nougat congelée et décorée le gâteau. Attendez un peu avant de servir que les décors soient dégelés.

8 commentaires:

veronica a dit…

oups on sent la vraie pro de la patisserie...trop beau ton gateau ..
plein de bises et a demain...

flo a dit…

il est superbe ce gâteau! j'adore le nougat, ca doit etre delicieux!

cath.woman a dit…

Chapeau!! Très beau et sûrement très bon.

Iris a dit…

J'aime ta recette avec ce "tuerkischer Honig" raté. Mais j'admets, que je lui préfère le Nougat allemand - donc si jamais tu a du raté de cela en trop: envoie moi un colie - tant qu'il fait froid, même dans le Sud, cela devrait arriver:-))

Mademoiselle M. a dit…

Un glaçage et une présentation digne d'un gâteau de Noël... tout en légèreté en somme, hi hi ;-)

Anonyme a dit…

Me souviens pas qu'il y avait quelquechose de raté :-)
Céline

Anonyme a dit…

Venue pour fouiller dans tes recettes, je tombe sur ce beau gâteau et sais-tu que j'ai de la crème de nougat, alors ? Qu'est-ce qu'elle va faire la Mimi ? Et puis même que j'ai aussi repéré les pâtes de fruits à la pomme, tu penses bien qu'elles m'intéressent aussi.
Bises.

Anonyme a dit…

C'est quoi ce truc, j'ai même pas pu poster mon commentaire sans que l'on me demande un mot de passe et une inscription...
Bises
Mireille (menus propos)