vendredi 16 mars 2007

Un repas japonais chez épices et compagnie

Les japonaiseries sont d'ordinaire la spécialité d'autres blogueuses, en tout cas, pas la spécialité de la maison épices et compagnie. Mais comme beaucoup de monde, j’ai à mon tour succombé à la mode des sushis.
Il se trouve que j’avais un repas à concocter pour de nouveaux cobayes. La mode sushi aidant (enfin, elle est un peu passée la mode, mais, succomber aux modes après la vague, c’est encore plus tendance, et je suis super tendance !), et ma nostalgie des bento box que je mangeais en douce à Cologne refaisant surface, le thème de mon repas était tout trouvé.
J'ai donc entrepris de régaler ma petite équipe de cobayes téméraires avec un repas japonais du début à la fin.
Et bien, vous me croirez ou pas, mais les cobayes aiment la cuisine japonaise !

Si vous avez envie de vous lancer, vous trouverez pleins d'idées dans les livres Sushi et compagnie, aux éditions Marabout et Le goût de l'Asie de Maït Foulkes, aux éditions Picquier (superbe livre que j'hésite à rendre à son propriétaire...).
Pour vous donner une idée, voici le menu que j'ai préparé (avec, quand je les ai trouvés, les mots en japonais pour faciliter votre shopping). Pas moins de 7 plats, mais un seul dessert (ça non plus, ça n'est pas habituel chez épices et compagnie !), car il paraît qu'au Japon, on a coutume de préparer plusieurs plats en petites quantités qu'on présente tous sur la table en même temps :

Soupe miso
(elle est normalement servie en dernier)
**

Raviolis vapeur aux crevettes (shûmai)

Teriyaki de dinde et nouilles au thé vert

Poches de tofu frit fourrées (inari-zushi)

Sushi végétariens ou au saumon

**

Salade d'épinards au sésame blanc
Salade de daikon râpé au sésame noir
**
Condiments :
Wasabi
Daikon mariné (takuan ou oshinko)
Gingembre rose mariné (gari)
Sauce soja
**
Dango mochi, friandises à la pâte de haricots blancs et au thé matcha (neri-kiri), pâte de haricots rouges (anko)

**
Boissons :
Saké chaud
Thé genmai cha (thé au riz soufflé)


Et maintenant, quelques recettes :

Raviolis vapeur inspirés du livre Le goût de l'Asie
Pour 8 portions
40 feuilles pour shûmai (à défaut, j'ai dû utiliser des feuilles de
pâte à gyoza)
300 g de crevettes cuites décortiquées
2 tiges de ciboule
1 c. à s. de gingembre frais râpé
1 oeuf
2 c. à s. de fécule de maïs
1 c. à s. de sauce soja
1 c. à s. d'huile de sésame
sel
poivre blanc


Hachez les crevettes avec la ciboule. Ajoutez-y le gingembre et la fécule. Mélangez, salez, poivrez. Ajoutez l'oeuf battu, la sauce soja et l'huile de sésame.
Déposez une cuillérée à café de farce au centre de chaque feuille. Mouillez légèrement la bordure de la feuille sur la moitié de la périphérie et soudez les bords des raviolis en les pinçant.
Faites cuire 15 - 20 minutes dans un panier en bambou au-dessus d'une casserole d'eau bouillante, ou dans un cuit-vapeur.

Teriyaki de dinde, de crevettes, de saumon...
La sauce teriyaki se trouve toute prête dans les épiceries asiatiques, mais si vous souhaitez la préparer vous-même, voici la recette donnée dans le livre Sushi et compagnie pour environ 700 g de poisson, viande ou crustacés :
Mélangez 160 ml de sauce soja, 160 ml de mirin (vin de riz doux), 2 c. à s. de saké et 1 c. à s. de sucre.
Faites mariner vos poissons, viandes ou crustacés dans cette sauce quelques dizaines de minutes. A la cuisson, badigeonnez régulièrement les aliments de marinade.

Poches de tofu frit
Les poches de tofu frit (abura-age) se trouvent toutes prêtes également et c'est tant mieux car on m'a rapporté que c'était un peu fastidieux à réaliser soi-même. Ces poches ont un léger goût sucré. Il suffit de les ouvrir délicatement avant de les fourrer avec du riz à sushi agrémenté de carottes râpées, de gingembre rouge mariné (beni-shoga) ou de daikon mariné, de sésame, de concombre, de ciboule ou de menthe japonaise (shiso), de champignons shiitake émincés... à vous de composer avec les ingrédients de votre choix.
Une fois les poches refermées, on peut nouer autour une lanière de courge séchée assaisonnée (kampyo) trempée quelques minutes dans de l'eau.

Friandises à la pâte de haricots blancs et au thé matcha
Pour environ 16 pièces
125 g de haricots blancs (haricots cornille ou oeil noir)
quelques c. à s. de sucre
2 c. à c. de granulés de farine de riz (shiratamako)
2 c. à c. de thé matcha (que j'ai plutôt l'habitude d'utiliser dans les financiers ou les cakes)

La veille, mettez les haricots à tremper dans un bol d'eau froide.

Faites cuire les haricots 1 heure dans l'eau bouillante. Egouttez-les bien et mixez-les avec 2 c. à s. de sucre. Gouttez et ajustez la quantité de sucre à votre goût (les pâtes de haricots toutes prêtes sont généralement trèèèès sucrées ! mais si on les prépare soi-même, on peut doser comme on aime).
Ajoutez les granulés de farine de riz et le matcha et malaxez jusqu'à obtenir une pâte homogène. Au besoin, humidifiez avec un peu d'eau. Formez des boulettes et réservez au frais avant de servir.

18 commentaires:

menus propos a dit…

Quel menu! Je suis impressionnée. Je ne connais pas tous les plats que tu as concoctés, j'aurais bien aimé déguster en ta compagnie.

Véronique a dit…

Je suis très impressionée, Aude: tout m'a l'air aussi réussi et authentique que ce que mes amis japonais font chez eux, y compris le pliage des shumai, que personnellement je n'arrive toujours pas à faire correctement, malgré moult démonstrations.

Mademoiselle M. a dit…

La pâte de haricots rouge s'appelle azuki, non ???

Mercotte a dit…

Hihi ce sont les haricots rouges les azukis !! tout simplement. POur moi c'est les poches de tofu frits qui m'ont rappelé des souvenirs enfouis très loin, mes premières japonaises à la maison et leurs recettes expérimentées au jour le jour !
bravo Aude!

Clea a dit…

Bravo ! Une vraie pro !!

Clea a dit…

La pâte de haricots rouge, c'est l'anko :)

Laurianne a dit…

Tu as bien raison de te mettre à la cuisine japonaise ! " C'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim " ( les amateurs du ' Père Noel est une ordure ' comprendront ! )
J'ai été ravie de faire ta connaissance ! et j'espère que nous continuerons le dialogue via la blogosphère.
Bisous.

Anonyme a dit…

Pourquoi je suis pas un cobaye moi ???
Céline

LeGone a dit…

Quand je pense que tu me disais l'autre jour qu'il te manquait encore quelques bases…….
En fait un peu ébloui à la lecture de ce repas !
Grand bravo, et à bientôt le plaisir de découvrir ta recette de tarte au citrons (j'avoue que tu as sérieusement titillé ma curiosité sur ce coup là ! ;-)
Merci et à bientôt,
Le Gone

mickymath a dit…

huuuuuuuum!! que de bonnes recettes!! je te prend de suite dans mes favoris!! biises micky

anne a dit…

Il est sublime ce repas! bravo, j'aurais aimé être de tes invités!

Mademoiselle M. a dit…

Autant pour moi !
Merci pour la précision ;-)

ooishigal a dit…

Magnifique repas, tout à l'air ooishi!

Claude-Olivier a dit…

Quel menu...moi qui ne connais pas la cuisine japonnaise...chapeau !


Biz
Bonne journée
Claude

Thalie a dit…

Ben dis donc, quand tu te lâches toi, tu ne fais pas semblant ;o)
Je profite de quelques minutes pour mirer tes réalisations, je suis bien contente que tu aies trouvé ton bonheur dans sushi et cie ;o)
Tu as vraiment régalé tes invités.
Si je puis me permettre, juste un truc, où as-tu lu que la soupe miso se servait en dernier ?
C'est une erreur.
Ils en mangent si fréquemment qu'on la voit même parfois au petit déj' ;o)
Elle s'apporte bien en même temps que le reste et se déguste aussi en premier, voire selon les goûts, entre différents plats.
Mais heureusement la cuisine n'est pas statique, alors... fais comme tu veux et carpe diem !
Bizzz à bientôt.
ps: je n'ai pas lu mes mails depuis quelques jours, alors excuse-moi d'avance pour mon silence :-(

Anonyme a dit…

bonjour!!

tres beau repas!en ce moment je suis dans ma période "je cuisine japonais" , j'ai deja teste qq recettes de chez Clea et là j'aimerai faire les poches de tofu, mais ou les trouve-ton ces fameuses poches?je suis sur lyon donc si tu as un magasin precis, tu peux me le donner, je saurai m'y rendre!!;-)
merci et belle soirée!

aude a dit…

j'ai mentionné 2 adresses d'épiceries japonaises à Lyon ici : http://epicesetcompagnie.blogspot.com/2007/03/la-soupe-miso.html
Je pense que tu y trouveras les poches de tofu frit. Régale-toi !

Anonyme a dit…

Merci bcp Aude!!bon yen a une que je connais, pour l'autre ce sera une découverte!desolee de ne pas avoir preté assez attention aux adresses dans que tu avais indiqué dans un precedent billet...
a bientot