mercredi 11 octobre 2006

La poire à toutes les sauces...

Je ne sais pas vous, mais moi, j'aime l'automne ! J'aime l'automne parce que c'est la pleine saison de certaines poires et que j'aime les poires. Ce n'est pas plus compliqué que ça. Je pourrais vous faire la même démonstration avec les châtaignes, les figues, les châtaignes, les coings, les châtaignes, les cucurbitacées, les châtaignes et un tas d'autres choses. Mais aujourd'hui, j'avais envie de parler poires, alors on va laisser le reste de côté.
Mes poires préférées, je les ai mangées il y a bien longtemps et je crains de ne plus jamais croiser leur chemin... Chaque automne, quand j'étais gamine, je guettais le retour de la vieille dame au tablier sur le marché de mon quartier. Cette vieille dame toute petite et toute discrète ne vendait que des poires, des poires d'une seule variété. Alors on ne la voyait qu'à l'automne avec ses toutes petites poires toutes rouges, toutes juteuses, sucrées et fondantes.
Les années ont passé, les déménagements m'ont emmenée loin du marché, du coup, je n'ai plus jamais mangé les poires de la vieille dame. Oh, j'ai bien entendu continué à manger des poires, mais jamais je n'en ai mangé d'aussi bonnes.

Cet été, j'ai fait la connaissance d'un monsieur qui cherchait à se débarrasser de quelques bouquins pour faire de la place chez lui. Comme j'aime rendre service et que j'ai de la place chez moi, je me suis dit que j'allais lui donner un petit coup de pouce. C'est comme ça qu'un petit livre sur les poires a changé de propriétaire et de région en 24 heures chrono. Et depuis hier soir, il a élu domicile sur ma table de chevet à côté d'autres de ses petits camarades.


La Poire, Anne Hudson, éditions du Chêne

Dans cet ouvrage, on croise les miss Williams, Conférence, Passe-Crassane, Comice ou Conférence qu'on connaît bien. Mais au détour de recettes salées ou sucrées, on fait connaissance avec l'Angélys, la Concorde ou encore la Louise-Bonne d'Avranches . Le livre est illustré de superbes photos qui donnent faim. C'est une très belle source d'inspiration pour les mordus de la poire comme moi ! La preuve en image :



Saint Jacques poêlées aux poires et au romarin
Plat pour 1 personne ou entrée pour 2
4 à 6 noix de Saint Jacques (avec ou sans corail, c'est vous qui voyez)
1 poire fondante et juteuse (Williams, Beurré Hardy ou Comice par exemple)
le jus d'un demi citron
1/3 de c. à c. de macis moulu
les feuilles d'une petite branche de romarin frais
1 grosse poignée de roquette
1 c. à s. de pignons de pin
1 c. à s. de raisins secs
1 trait de vin blanc doux (il me restait un peu de Mas Amiel Vintage 2002 que mes dernières invitées n'avaient pas terminé. Et comme je ne bois pas, je le mets dans la cuisine... J'entends d'ici certains s'offusquer !!! j'y peux rien moi si mes invités ne finissent pas les bouteilles)
huile d'olive
fleur de sel, poivre noir


Epluchez et coupez la poire en lamelles.
Dans un saladier, mélangez le jus de citron, 2 c. à s. d'huile d'olive, le macis, les feuilles de romarin finement hachées et les raisins secs. Ajoutez les lamelles de poire et les Saint Jacques et enrobez-les bien de marinade. Réservez 2 h au frais.
Faites dorer les pignons à sec dans une poêle bien chaude (quelques dizaines de secondes suffisent). Réservez.
Disposez la roquette sur les assiettes.
Faites revenir quelques minutes à la poêle sur feu moyen, les Saint Jacques et les poires. Répartissez dans les assiettes.
Déglacer la poêle avec la marinade et un trait de vin blanc. Nappez les Saint Jacques de cette sauce, salez, poivrez et parsemez de pignons avant de servir.

24 commentaires:

Claire emma a dit…

poire st jacques voilà une alliance qui me plait

estelle a dit…

C'est vrai que la poire se marie autant avec du sucré qu'avec du salé !!! miam miam !!! c'est un de mes fruits préférés !!

mamina a dit…

Mariée comme ça, je me régale...

Valérie a dit…

Ca c'est de la recette ! Fin, recherché...( Pas comme la Saint Jacques que je viens de lire chez un soit-disant cuisinier... )

Elvira a dit…

Quelle belle recette! Oh, oui! Des poires à tout! :-)

MarieT a dit…

Franchement toutes ces saint jacques en ce moment. Je vais pas tenir longtemps, je vais pas tarder à craquer ! et puis en plus, avec la poire, ca me plait beaucoup !zp

Colette a dit…

Comment fait on pour venir chez toi.....tu m'indiques le chemin...

Mademoiselle M. a dit…

MMMmmmmmmmm!!!
Moi, j'ai fait une tarte tatin aux poires!

Mademoiselle M. a dit…

D'ailleurs je pense qu'elle aurait été meilleure avec une épice mais laquelle?
J'avais tout de même mis de la vanille ;-)

Sophie a dit…

belle association, faut que j'essaye !

Alhya a dit…

Quelle association révée!! jamais je n'y aurais pensé mais en voyant ta photo, mon Dieu j'ai l'impression de sentir d'ici les odeurs fabuleuses de ce plat! et moi aussi, j'adore les saveurs automnales...!

Claude-Olivier a dit…

C'est juste superbe !!! Bravo ! Et les poires, miam miam

Amitiés
Claude

anne a dit…

les poires et le poisson, j'adore...

Anne Cé a dit…

mmmh ! voilà une association à laquelle je n'aurais pas pensé ! la recette est vraiment alléchante !
moi aussi j'aime bien les fruits de l'automne, les poires et les châtaignes... tu n'as pas parlé des châtaignes ?!? ;o))

Tit' a dit…

TROP BIEN ! Je m'apprêtais à chercher une recette de Saint-Jacques pour ce week-end et tu me l'apportes sur un plateau doré ! MERCI !

Fabienne a dit…

Mais il est fait pour moi ce petit livre et ta recette !

Mademoiselle M. a dit…

Personne ne veut m'aider?
Une épice autre que la cannelle évidemment!

Tit' a dit…

Voilà, c'est fait ! Plat testé ce week-end en respectant la recette à la lettere. Un régal !!!

Merci !

Catherine a dit…

Recette tout simplement superbe! C'est clair elle va être testées très rapidement à la maison!!!

aude a dit…

Mademoiselle M, je veux bien t'aider moi, c'est ma connection internet qui est contre nous ! ça coupe tout le temps. Pour ta tatin de poires, n'aurais-tu pas envie d'essayer avec un peu de gingembre (frais en le râpant ou bien sec). Sinon, je ne jure que par la fève de Tonka en ce moment, avec la poire, c'est divin... mais avec un petit mélange de cannelle, macis et gingembre en poudre, ça ne devrait pas être mal non plus.
Anne Cé, je ne sais pas où tu as vu que j'avais parlé de châtaignes ?!
Tit', je suis contente que la recette t'ait plu.

Chantal33 a dit…

Quelle jolie recette et quelle belle leçon sur les poires! je n'avais jamais vu cette association, mais je la garde précieusement!

Anonyme a dit…

alors, on devient célèbre ? France Inter parle d'épices et compagnie ?

Mademoiselle M. a dit…

Génial, merci beaucoup Aude, en plus grâce à toi je découvre de nouvelles épices: fève de Tonka et macis, encore inconnues de mon palais!

marion a dit…

whaow !!!! j'adooooooooooooore !!!!