vendredi 2 juin 2006

Une petite pause

Si on vous demandait de vous décrire en quelques mots, vous diriez quoi ? Moi, je dirais que je suis plutôt grande, aux cheveux châtain, que j'ai une cicatrice au menton, que je porte des lunettes, que je suis tête en l'air, étourdie, maladroite, et tout ce qui va avec... C'est vrai qu'en matière de maladresse, j'en connais un rayon. Certains d'entre vous, pour m'avoir vue en action, savent de quoi je parle (D'ailleurs, il y en a que ça fait bien rire...)
Il est vrai que je suis la reine des chutes dans l'escalier, des glissades sur les feuilles mouillées, des dérapages de couteaux intempestifs et autres collisions avec des objets divers et variés, de tailles diverses et variées aussi malheureusement, voire avec des gens qui sortent malencontreusement de mon champ de vision pour y réapparaître une fraction de seconde plus tard sans crier gare.
C'en est arrivé à un point où je me demande si je ne vais pas enfiler mes chaussures de sécurité à vie et revêtir une armure anti-chute anti-choc anti-coups...
La semaine dernière, alors que je faisais valser mon super couteau-qui-coupe-tout-même-les-doigts, celui-ci s'est empressé d'atterrir à 2 cm et demi de mon chausson droit jaune poussin rempli de mes doigts de pied verts de trouille. Plus de peur que de mal, mais quand même...
Il n'y a pas si longtemps, je m'entaillais la main droite avec une boîte de conserve sous prétexte de faire comme Manoue la reine de l'astuce. Pourtant, je sais que les astuces, ça me réussit pas... La main gauche, c'est avec un couteau qui était supposé ne pas couper que je l'ai entaillée en épluchant un navet il y a quelques années. Je n'ai plus jamais épluché de navets depuis.
Quand tout à l'heure j'ai voulu mettre la cuillère en bois à la poubelle après avoir touillé ma tambouille et qu'ensuite, j'ai failli raccrocher le téléphone dans le four allumé (c'est la biiiip-ième fois que ça m'arrive ; bip = beaucoup trop), je me suis dit que ça devenait inquiétant...

Pour toutes ces raisons, j'ai décidé d'arrêter de cuisiner quelques jours, histoire de me reposer un peu et de faire le point ! J'aurai peut-être quand même des choses à raconter ici, simplement il n'y aura pas de nouvelles recettes pendant quelques jours.
Et je ne fais pas ça pour me faire inviter au restaurant midi et soir, mais si vous avez vraiment envie de m'inviter, ça peut s'arranger !

(Marc, si tu lis ce billet, ne t'inquiète pas, je m'arrêterai de cuisiner demain dès que j'aurai préparé ton gâteau d'anniversaire)

17 commentaires:

Karen a dit…

Aude, ce genre de choses arrivent souvent avec moi aussi. Le week-end même, j'ai coupé mon doig avec le couteau à sashimi après m'avoir brulée la main avec une sauteuse. Mon mari m'appelle "l'ennemie du verre" parce que je casse toujours quelque chose (pas seulement du verre, bien entendu!) Mon mari croit que mes lunettes sont la source de ma maladresse, qui sait? Bisous du Brèsil!

Karen a dit…

Oops! "m'être brûlée la main", c'est plus correct, excuse mes erreurs de grammaire/orthographe, je crois qu'il y a plusieurs. :-(

Gracianne a dit…

Je fais partie du club, quelquefois je me blesse grave. La seule solution, te reposer tu as raison. Prends bien soin d toi.

Mercotte a dit…

Tu me fais trop rire , je crois que tu exagères un peu, une cicatrice au menton?? alors moi j'ai rien vu ! à cause de mes lunettes peut être, ou alors parce que finalement il n'y a que toi qui la voit! ! Enfin t'inqiètes pas , à Tain, pas de couteaux ni d'objet dangereux! Bon courage pour tout ce qui t'attend ces prochains jours! et à très bientôt

Clea a dit…

Tu me fais mourir de rire moi aussi ;) Pas trop longue, la pause hein ! Je sais où tu habites, alors attention aux débarquement alliés !

mamina a dit…

Repose-toi, mais pas trop!

Alhya a dit…

En même temps les cicatrices ça a parfois du bon, genre "regardez, je suis un vrai pirate de la cuisine!", ça peut en épater certain... à condition de ne pas y aller plus qu'une peur bleue ou verte d'ailleurs!! bon repos et reviens vite, te lire est un vrai plaisir!

Papilles et Pupilles a dit…

Une cicatrice ? ah bon ? Je suis comme dame Mercotte, je n'ai rien vu. Pour la maladresse non plus je n'ai rien vu mais moi aussi il m'arrive ce genre de mésaventure. Pour la pause, pas trop longtemps parce que sinon, je saute dans l'avion. Je suis sûre que Clea me donnera ton adresse ;)

phanieflo a dit…

Allez courage Aude, c'est sûrement un petit coup de fatigue ;)
Et ça arrive à beaucoup de monde d'être un peu maladroit !!!
Bisous et à très vite sur ton blog ;)

coco28 a dit…

Il faut parfois faire des pauses, je suis une "habituée", moi, et ensuite je repars de plus belle (enfin j'essaie), alors on va attendre bien sagement ton retour sachant que tu nous ne laisses pas en peine avec tes archives de blog qui sont très copieuses !
A bientôt !
Bzzz

brigitte a dit…

j'ai bien tout lu, tu as dis "pause recettes mais il y aura ...." ça me rasure tu n'es pas loin, tu ne touche plus les instruments barbares c'est tout !!
repose toi bien

gli scribacchini a dit…

Bisous "désarmés". Prends soin de toi. Kat recousue un peu de partout

Belleble a dit…

Tout pareil, sauf que mes chaussons sont roses et que je n'ai pas du lunettes (enfin si, mais je ne les porte pas...) ;-)
Profite bien de cette pause pour recentrer ton hara !

marion a dit…

ah bah voilà !!!!! lâcheuse :o) (oui c'et l'hôpital qui se fout de la charité je sais !!!)

saveurs sucrees salees a dit…

As tu essayé la cote de mailles ???
C'est sûr qu'en été ca tient chaud, mais c'est vraiment efficace ;-))

Tarzile a dit…

Ben, c'est une idée. Tu deviens dangereuse, ma belle. À+...

Tarzile

AnneE a dit…

à très vite dans ta nouvelle vie.