mercredi 10 septembre 2008

Un samedi à Annecy...

Un samedi, en ce début septembre frisquet, nous partons pour Annecy. Par " nous " , j'entends une petite partie de la famille de gourmands qui m'entourent et moi.
Dès le départ de Lyon, la pluie nous accompagne, le trajet sera plus long que prévu, nous risquons d'arriver en retard chez...
Par chance, je ne conduis pas (enfin quand je dis par chance, c'est plutôt à cause d'un souci avec ce qui me sert de véhicule et qui commence sérieusement à m'énerver... mais bon, le samedi, je ne m'énerve pas en général). J'ai donc tout le trajet pour me replonger dans le livre de...
Car la voilà la vraie raison de notre expédition savoyarde : un déjeuner chez Laurence Salomon. En tant que lyonnaise et ex-étudiante en Savoie au bord d'un lac voisin, vous vous doutez qu'Annecy, j'ai déjà visité. Son lac, le Thiou, la vieille ville, son lac, son magasin Résonances, son lac... Après quelques voyages de classe (en CP, en CM1, en 4ème...), on commence à connaître - attention, je n'ai pas dit " on commence à se repérer dans la ville ", pour ça, il faudra encore plusieurs expéditions.

Donc la vraie raison de ce déplacement groupé, c'était l'envie de découvrir la cuisine de Laurence Salomon.
Nous avons bravé la pluie, le vent, le froid (et l'hypoglycémie !), nous avons longé le Thiou en furie, évité les flaques - pas toutes - et le lac prêt à déborder, couru malgré le floc-floc de nos chaussures et les baleines de parapluie qui se tordaient dans tous les sens.
En première position, l'oncle, en deuxième ex-aequo, la gourmande de service et la cousine - reine des madeleines ;-), après, je ne sais plus, je n'ai pas pris le temps de me retourner !

Enfin arrivés, nous nous sommes engouffrés dans le restaurant, le calme après la tempête. Finalement, il nous faudra peu de temps pour nous remettre de cette traversée de la ville à cent à l'heure sous la menace des éléments naturels et des semelles glissantes de nos chaussures.
Le cadre est agréable, nous sommes accueillis par François et deux charmantes jeunes femmes. La musique douce, la belle table, ça y est, je suis dans l'ambiance et ne demande qu'à me laisser porter par ce moment que j'attends depuis longtemps et qui promet d'être magique.

François nous propose un apéritif. Pour certains ce sera du vin, un Zéro pointé, pour moi, un kombucha parce que je suis curieuse (voyez ce que disait Stéphane du kombucha il y a quelques jours et la recette donnée par Laurence sur son site).

Je vous laisse découvrir la carte de Nature et Saveur sur le nouveau site de Laurence Salomon (le site d'avant était joli aussi François, je vous assure). Pour ma part, j'ai opté sans hésitation pour le menu créatif composé de 4 plats surprises (au final, un peu trop copieux pour mon estomac, mais je n'avais qu'à pas terminer le dessert de ma voisine).
Je suis tombée sous le charme de la féra du lac d'Annecy à la cuisson parfaite et aux accompagnements vert et rose comme j'aime.
J'ai eu un gros faible pour le velouté en entrée et pour les graines germées de poireau qui accompagnaient le fromage de chèvre et les graines de courges et la tapenade et la crème de chèvre et...
Côté dessert - quel joli terme que celui de "douceurs saines" - la gourmande de service que je suis ayant un penchant pour le sucré était ravie.

Je vous mets juste quelques photos pour vous donner une idée, et je vous conseille vivement d'aller vous rendre compte par vous-même. La cuisine de Laurence est à découvrir, pleine de surprises, de saveurs, de couleurs, de douceur, de plaisir...



Une des convives fait bande à part avec une composition terrestre...







Laurence, je reviendrai, surtout que mon gourmand préféré, rappelé en avance par son travail, a manqué ce fabuleux déjeuner.
Ah oui au fait, François, pour la plonge, c'était du sérieux !

8 commentaires:

Clea a dit…

La prochaine fois, on y va toutes les deux ;)

aude a dit…

avec grand plaisir Clea ! et si Mercotte est sage, on l'emmène !

stephane a dit…

On partage tous le même avis sur la cuisine de Laurence.
Une question comment qualiferiez vous sa cuisine? Une journaliste sur le site de l'express indique que sa cuisine "donne un vrai visage à la "gastronomie végétarienne"? Pensez vous comme cette journaliste que Laurence donne un vrai visage a la gastronomie vegetarienne? Et pensez vous que cette journaliste connait cette cuisine originelle?

aude a dit…

Stéphane, je dirais que la cuisine de Laurence est une mise en valeur de beaux produits, une réponse adéquate aux besoins du corps, de l'esprit, des papilles, un plaisir de tous les sens (hormis du toucher et de l'ouïe !). Je ne partage pas l'avis de la journaliste qui parle de "gastronomie végétarienne" ! (à moins que le poulet et le poisson que j'ai vu dans les assiettes n'aient été factices !) non, sans blague, elle devrait se replonger dans le livre de Laurence et repousser la porte de son restaurant...

l'annécien a dit…

Excellent, ça me donne vraiment envie tout ça, étant d'Annecy, encore plus !

veronica a dit…

hello ma belle, et bien que de choses depuis notre derniere rencontre...
Oups bon on se voit bientot si sis...un samedi matin avec quelques financiers place belle cour...
Maintenant je fais presque partie des meubles...
Bises

Annecy Tourisme a dit…

Un ptit peu plus d'infos sur ce resto :
Laurence Salomon est naturopathe et son restaurant "Nature & Saveurs" prépare des plats à partir d'aliments bio produits par des fermiers locaux en accord avec les règles de nutrition de la naturopathie.

Restaurant Annecy a dit…

Votre article et les commentaires donnent vraiment envie d'aller essayer le restaurant de Laurence Salomon. Je crois que je vais craquer et faire le déplacement pour l'essayer.