mercredi 13 juillet 2005

Je voyage toujours léger...

… du moins à l’aller. Au retour, c’est une autre histoire, surtout quand pendant mon séjour je rencontre des gens généreux qui me font des cadeaux !
Je suis donc rentrée lundi après-midi de mon séjour laborieux mais très agréable dans les Alpes de Haute Provence et j’avais dans ma valise tout plein de bonnes choses :



Quelques bons produits fabriqués chez mes amis Véronique et Louis-Marie. La place étant limitée dans mes bagages, j’ai dû faire un choix, je ne pouvais raisonnablement pas rapporter un échantillon de chacun de leurs produits. J’ai donc choisi un pot de confiture de pastèque épicée, une bouteille de leur apéritif à la sarriette, quelques pots de leur tapenade noire et de leur tapenade verte (entre les deux, mon coeur balance !) et bien entendu, une bouteille de leur huile d’olive vierge extra faite avec les olives Aglandau, variété cultivée dans la région. Elle a un goût très prononcé, on la dit « ardente » et c’est mérité !

Pendant mon séjour, j’ai pu mettre à profit mes talents de vendeuse sur le Marché aux Saveurs de Digne-les-bains ! Ambiance détendue, sympathique. Les différents exposants avaient des produits alléchants… Encore une fois, j'ai été raisonnable et je n'ai acheté que quelques pâtés à notre « voisin » d’en face. J’ai jeté mon dévolu sur des pâtés à la lavande, à la sarriette (la sarriette, c’est mon truc en ce moment !) et au serpolet. Pas encore testés, mais c’est prometteur.



Sinon, dans mes bagages, j’avais aussi des épices, évidemment : du poivre long d’Indonésie acheté à Forcalquier dans la boutique de Gérard Vives sur les conseils de Patrick. Et puis j’avais aussi du sel de Maldon, du balsamique blanc biologique, du poivre blanc et du poivre noir de Malabar, du poivre à queue d’Indonésie et du riz noir de Vénus (riz intégral très parfumé qui est cultivé dans la plaine du Pô).





Enfin, il y a ce qu’on rapporte et ce qu’on goûte sur place. De ce côté-là, j’ai été comblée aussi : tous les jours, bons légumes du potager très bien mis en scène par mon amie Véro, fromages de brebis, gelée de pétales de coquelicot (surprenant, un petit goût de betterave qui devrait bien se marier avec les fromages de brebis, à voir…), abricots gorgés de soleil fraîchement cueillis, pain maison, pâte de châtaigne (à tomber par terre !), caprons, câpres au sel (bien meilleures que celles au vinaigre mais moins faciles à trouver)...

Bilan de mon séjour dans le Sud très positif sur tous les plans ! J’ai juste oublié de cueillir un peu de lavande avant mon départ pour essayer quelques recettes repérées sur d’autres blogs. Tant pis !

Photo de famille des fromages de brebis testés et approuvés !

Au fond à droite, un fromage frais de brebis, devant, la tomme d’Arles (cousine du fameux Banon), au-dessus, un fromage sec de brebis et enfin à gauche, un fromage fait avec la même technique que le Reblochon, mais avec du lait de brebis. (désolée, j'ai oublié tous leurs petits noms ! faudra que j'y retourne). Ma préférence : le simili-reblochon, ou peut-être la tomme d'Arles…

Les bonnes adresses à retenir :

Je ne vous les présente plus !
Véronique et Louis-Marie Aveline
Le jas de Ricavy
04 210 Brunet

Gîte, chambre et table d'hôte, huile d’olive, tapenade, apéritifs, confitures… y a tout ce qu’il faut chez eux, la bonne humeur et le sens de l’accueil en plus.

Comme dirait Patrick, le pape des épices, c'est lui !
Gérard Vives
10 av. Saint Promasse
04 300 Forcalquier


Ets Richaud & Fils
Zone artisanale
04 210 VALENSOLE

Le paradis du pâté !

Toutes les infos sur l’histoire des fromages de brebis et les coordonnées des producteurs dans la région sont sur le site de l’association Brebis Lait Provence.
Les fromages qu’on a goûtés avaient été fabriqués par :
Brigitte Cordier
04160 CHATEAU-ARNOUX

9 commentaires:

felix a dit…

on trouve les capres au sel (et beaucoup d'autre bonnes chauses) en cologne chez parma-delikatessen, heliosstrasse, ehrenfeld.

Elvira a dit…

Welcome home! Que de petites merveilles, que tu nous a rapportées!

Anne a dit…

Je suis heureuse de te savoir de retour.
Quelle chance, tu vas pouvoir cuisiner plein de bonnes choses à Françis avec tous ces bons produits.

aude a dit…

Merci beaucoup Félix, j'irai explorer cette nouvelle adresse très prochainement ! si tu en as d'autres, n'hésite pas.
Et oui, j'ai de quoi expérimenter en cuisine pour un moment ! Francis va être content (il s'était rabattu sur les pizzas surgelées en mon absence...)

Anonyme a dit…

Dis moi combien tu veux de lavande, j'en ai plein...

Céline

Anne a dit…

Heureusement que tu pars toute légère (baguage et estomac) parce que ..... je m'arrête car je suis comme toi.

Contente de te lire (tu vas adorer le vinaigre balsamique blanc, je ne peux plus m'en passer)

saveurs sucrees salees a dit…

Ha ! la voici enfin de retour ! et avec plein de bonnes choses. Quelle chance d'être passée chez Gérard Vives...et puis tous ces beaux produits que tu as rapportés. Je ne parle même pas du fromage (mon pêché mignon). Alors maintenant on attend avec impatience toutes les bonnes recettes que tu vas nous cuisiner (virtuellement) !!! Bisous.

Estelle a dit…

Welcome back ! Je salive a la vue de tes delices...

Ségolène a dit…

Bonjour Aude
Si tu veux que je t'envoie de la lavande, j'en ai pas encore cueillie.Il suffit que tu me passes un mail avec ton adresse.
Je confirme ce que tu dis à propos du Jas de Ricavy: calme absolu, accueil charmant, belle chambre d'hôtes. Leur huile d'oilve est superbe, on en a déjà fini une bouteille.
Bon été in Germany.