jeudi 3 février 2005

Epices et compagnie

Quand j’ai commencé à penser sérieusement à ce blog, j’ai réfléchi longuement au petit nom que j’allais lui donner. Faisant preuve d’une imagination débordante, je l’ai d’abord baptisé fleur de sel puis grain de sel, bruits de cuisine, sucré-salé, surfez dans ma cuisine (bof ! je sais), enfilez vos tabliers, carnets de cuisine, la cuisine du jardin (déjà pris, et puis de toute façon j'ai pas de jardin !)… J’en passe et des meilleurs (mais je les garde pour moi !).
Enfin m’est venu épices et compagnie. Ce sera ça et rien d’autre !
Mon intérêt pour les épices a commencé quand j’étais étudiante. Pour changer des légumes à l’eau et des pâtes au beurre rien de tel qu’une petite pincée de ci ou de ça. Puis, je suis allée aux Maroc et là j’en ai pris plein les papilles. Depuis, je ne conçois plus la cuisine sans ces petits plus qui changent tout. Mais attention, je ne suis en rien une spécialiste du sujet, seulement une curieuse qui expérimente et qui cherche à apprendre.
Les épices font couler beaucoup d’encre. Pour preuve le nombre de magnifiques livres qui traitent du sujet. L'internet aussi est une source d'informations précieuses à ce sujet. Le site Toil’ d’épices par exemple est très complet : photos, historique, provenance et suggestions de recettes. Je vous invite à aller y fourrer votre nez.


Aujourd’hui, je vous présente mes proches collaborateurs, les vraies stars de ce blog.
J’ai nommée : l’équipe d’épices et compagnie.




Elle est composée de : monsieur Cumin et son cousin Gingembre moulu, messieurs Thym et Romarin, Poivres et Sel les inséparables, les petits Bâtons de cannelle, tonton Anis vert et tata Anis étoilé, Piment junior, Sucre perlé, cousin Curry, les p’tits Clous de girofle, la grande Gousse de vanille, le petit neveu Noix de muscade, papi Fenouil sauvage, mamie Coriandre…
Faute de place, le reste de la famille (Moutarde, Cucurma, Aneth, Cardamome, Menthe, Origan, Fenugrec, Paprika, Oignons, Echalotes, Persil, Fèves de Tonka, Sumac, Genièvre, Câpres, Basilic, Piment d'Espelette et compagnie…) ne figurent pas sur la photo, mais je tiens tout de même à signaler leur chaleureuse participation.

Enfin, pour mettre en scène quelques uns de mes fidèles compagnons, j’ai décidé de faire un pain d’épices.
La recette de base me vient de ma mamie Suzanne, mais j’y ai ajouté mon petit grain de sel (au sens propre comme au sens figuré).

Pain d’épices de mamie, revu par Aude

250 g de farine
125 g de sucre en poudre
2 c. à c. de levure chimique
2 c. à c. d’anis en grains
4 c. à c. de cannelle en poudre
2 c. à c. de gingembre moulu
0,2 l de lait
1 pincée de sel

Mélangez tout ça et laissez reposer au frais pendant 2 heures.
Ajouter un œuf et 4 grosses cuillères à soupe de miel liquide.
Enfournez pour 45 minutes dans le four préchauffé à 180°C.





D’ordinaire, j’ajoute quelques écorces d’oranges confites, mais là, j’ai une idée derrière la tête : avec les restes, si jamais il y a des restes, je pense faire des petits croûtons pour accompagner une soupe. Si c’est réussi, je vous en reparlerai.

Pour terminer cette longue chronique gourmande (je suis bien bavarde aujourd’hui, ça ne me ressemble pas…), vous vous souvenez de mes mangues mexicaines ? et bien, je suis au regret de vous dire qu’une d’entre elles est passée à la casserole, enfin, au grill plus exactement. Ses dernières volontés ont été d’être découpée en lamelles, saupoudrée d’un peu de vergeoise brune, de cannelle, de clou de girofle réduit en poudre, d’une pincée de muscade et d’un peu de poivre. On n’a pas pu lui refuser.
Après, elle tenait absolument à passer quelques minutes sous le grill et à être mangée avec une belle tranche de pain d’épices.
Elle restera à jamais dans nos mémoires.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

avec quelques noix c'est bien aussi

aude a dit…

oui, avec des noix c'est bien. Je pense que les noisettes et les amandes en poudre peuvent aussi apporter une petite touche sympa.

Estelle a dit…

Super, un nouveau culino-blog ! Bienvenue a toi !

Babeth a dit…

je note ta recette qui est très succulente, idéal pour aller avec le foie gras de Noël, que j'achète aux halles, j'en salive d'avance.