mardi 9 octobre 2007

Un jour mon prince viendra...

Il s'appellera Vladimir, il sera originaire de quelque part entre l'Oural et la Sibérie. Il aura bravé le froid et la neige pour me retrouver, il aura traversé de lointaines et glaciales contrées sur son bel étalon gris pommelé... Il n'aimera pas la vodka, il m'offrira des poupées russes et des cornichons aigre-douce. Il m'aura apporté une belle boîte de thé de ma couleur préférée ! On fera chauffer de l'eau pour s'en préparer une tasse. Il tentera de m'apprendre l'alphabet cyrillique et me montrera des photos de Saint-Pétersbourg en écoutant le capriccio espagnol de Rimsky-Korsakov... On reprendra une tasse de ce thé qui deviendra mon thé préféré, qui me réchauffera l'hiver et me désaltèrera l'été. J'en mettrai même dans mes petits plats...

Comment ça, vous ne croyez pas aux contes de fées russes ? Mais pourquoi ?! tous les Vladimir ne sont pas judokas et ne boivent pas de la vodka ! c'que vous êtes rabat-joie...
Bon d'accord, je vous l'accorde, mon prince ne s'appelle pas Vladimir et mon thé n'est pas arrivé sur un cheval gris pommelé mais par la poste, ce qui est nettement moins romantique. Mais le thé Prince Vladimir au goût de vanille, d'agrumes et d'épices est quand même mon thé préféré depuis quelques années maintenant.









église orthodoxe de Nice




Eclairs du prince Vladimir

pâte à choux comme ça !
Pour garnir 8 - 10 éclairs de crème pâtissière du Prince, il vous faudra :
50 cl de lait
2 c. à c. de thé Prince Vladimir
110 g de sucre (de canne, hein Clea !)
50 g de farine
4 oeufs

Jetez le thé dans le lait et faites chauffer. Quand le lait est chaud, laissez infuser 10 minutes, filtrez puis portez à ébullition.
Mélangez le sucre et la farine puis ajoutez les oeufs. Fouettez.
Quand le lait est bouillant, versez-le sur le mélange oeuf-sucre-farine en remuant vivement.
Remettez le mélange dans la casserole pour le faire cuire 1 minute (plus longtemps si vous augmentez les proportions) en remuant en permanence.
La crème pâtissière s'épaissit rapidement. La recouvrir de film plastique évitera qu'une croûte ne se forme en surface.
Faites-la bien refroidir avant de garnir vos éclairs. Pour garnir, trouez les éclairs dans la longueur de chaque côté avec une aiguille à tricoter par exemple puis allez-y à la poche à douille.

J'ai choisi de napper les éclairs de sucre glace délayé avec quelques cuillérées de thé. Côté texture, ça se rapproche du fondant habituel mais ça a le goût de thé !

7 commentaires:

Mademoiselle M. a dit…

Moi, je me fiche du Prince, je prends les éclairs, ha ha !!!
:-P

veronica a dit…

comment cela tu n'as pas mis de fondant a la pallette...
oups mais ils sont beaux tes petits eclairs...il faudra les montrer au chef...bises

Clea a dit…

Une vraie pro des éclairs maintenant ;)

Claude-Olivier a dit…

Une charmante intro pour une recette tout en douceur, j'aime beaucoup! Mais pareil que mademoiselle m., le prince ne m'interesse pas ;-) biz

Eleatypik a dit…

En faisant une recherche sur Lille, j'ai découvert ton blog.
Il est beau, il est magnifique, je tourne depuis une heure et j'ai pas fini.
Merci pour ce très joli blog, je teste bientot une recette, je te tiendrai au courant des résultats.

Elea, qui ne cuisine pas beaucoup mais qui quand elle le fait adooooore ça!

auntie jo a dit…

ah! le beau prince vladimir! je l'aime aussi beaucoup ;-), et je l'ai me encore + avec ta recette!

e.desestre a dit…

mon cheval est au garage pour une vidange-graissage. Je me rabats sur le tgv de 7h03^^