mardi 23 octobre 2007

Alerte aux mites !

Moi qui pensais me reconvertir dans les métiers de bouche, je me demande si je ne ferais pas mieux d’opter pour le domaine de l’élimination des insectes volants et rampants… Il y a quelques semaines, armée de mes frêles mais efficaces sandalettes, je me faisais la main sur quelques dizaines de blattes. Depuis une semaine, ce sont les mites qui aiguisent mon instinct de chasseuse et l’outil utilisé pour l’éradication n’est autre que la bonne vieille charentaise (et oui, on a changé de saison et les sandalettes sont au placard jusqu’à l’année prochaine). Chez moi, pas de produits chimiques, j’agis de manière 100% naturelle et mécanique et je les éliminerai jusqu’à la dernière, sans pitié. Ma première action offensive a été de mettre à l’abri dans mon frigo tous les paquets de pâtes, de riz, de fruits et légumes secs et autres crozets qui tenaient le siège dans les placards en attendant de pied ferme les affamés du week-end prochain. Comme ça au moins, si je n’arrive pas à toutes les zigouiller, j’espère les mettre à la diète (les mites, pas mes invités). Avec un peu de chance, ne trouvant plus rien à se mettre sous la dent, elles iront élire domicile chez quelqu’un d’autre (genre chez ma voisine du dessus, au hasard…).
Mais bon, mon frigo n’étant pas extensible, j’ai du revoir à la baisse le volume des réserves faites en prévision des jours où je ne pourrai plus aller faire les courses parce que j’aurai trop de travail… J’ai donc commencé à utiliser farines et pâtes qui devaient m'aider à passer l'hiver, qui ne rentraient pas dans le frigo et que je voulais à tout prix sauver de l’invasion des méchants insectes. Qu'est-ce qu'on fait dans ces cas-là ? et ben on mange les réserves et on n'achète plus rien tant qu'il y a encore des réserves qui ne rentrent pas dans le frigo !
Heureusement qu'il y a un tas de choses à faire avec les pâtes, les fruits et légumes secs ou avec la farine… Avec la farine par exemple, on peut faire des fars bretons ! et ça tombe bien parce que j’ai la recette en multiples exemplaires ! Figurez-vous que l’été dernier (pendant que je menais une guerre effrénée contre les blattes tombées du ciel), j’ai reçu deux fois dans la même semaine la p'tite carte postale toute mimi mais un peu désuète (juste un peu) qui donne la recette du far et que les amies qui ont la chance d'être en Bretagne envoient à leurs copines gourmandes qui n'y sont pas ! (Les copines, l’année prochaine, si vous voulez, vous pourrez m’envoyer la recette du kouign amann !)

Ainsi, tout naturellement pour diminuer mes stocks de farine et de pruneaux, j'ai opté pour le far breton et j'en referai un la semaine prochaine parce qu'il me reste de la farine et des pruneaux qui ne rentrent pas dans le frigo !






Far breton
pour un plat d'env. 20 x 30 cm
350 g pruneaux
4 oeufs
1 l de lait
250 g farine
150 g sucre (la p'tite carte disait 250 g, c'est un peu beaucoup quand même !)
1 c. à s. d'huile de pépins de raisin + un peu pour le moule
1 pincée de sel
1/2 petite fève de tonka


Préchauffez le four à 180°C.
Huilez un grand moule allant au four. Disposez les pruneaux dans le fond.
Mélangez le sucre et la farine. Ajoutez les oeufs battus, l'huile et le sel.
Râpez la fève de tonka et ajoutez-la à la pâte (ça, ce n'est pas breton, mais je n'ai pas pu m'en empêcher).
Ajoutez le lait en fouettant. Versez sur les pruneaux.
Faites cuire 50 minutes à 1 heure.

11 commentaires:

Clea a dit…

COMMENT ! Moi qui pensais être la seule à acheter cette carte postale avec la recette du far... et à oser l'envoyer !!! Bon sinon tu sais pour les mites, il y a des pièges qui marchent et qui s'achètent dans les magasins bio... 100% naturels !

veronica a dit…

n remarque celles qui n'ont pas eu cours ce matin...
appetissant et tres tentant ce far...mince pas de mites a la maison bah je vais bien trouver une excuse...bises

Mercotte a dit…

et oui , c'est aussi les produits bios dans les placards qui malheureusement nous donnnent ces gentilles petites bêtes j'en ai aussi mais elles ne vont pas dans la farine enfin tout est bien fermé ici et tout ce qui c raint vraiment est dans les frigos !! J'ai les trucs comme te dis clea plus du laurier de mon jardin mais elles sont tenaces!!!

Liliy a dit…

Pfff... C'est la plaie ces bestioles! Chez moi, le contenu des placards est rangé dans des boîtes hermétiques, comme ça si un paquet est infesté à l'achat, il ne contamine pas les autres... Mais contrairement à Mercotte, je n'ai jamais eu de problèmes avec les produits bio. Mes dernières visiteuses habitaient un paquet de riz pour sushi en provenance des USA et des fruits secs pas bio... Elles sont partout! argh...
Le far breton... :) !!

Claude-Olivier a dit…

Ben j'ai le meme problème ici, mais j'ai acheter un piège avec du scotch et juste des phéromones naturelles...et ca marche, heureusement !!! Sale betes! Je préfère ton far ;-) biz

Hobiecat a dit…

On peut aussi mettre un peu de sarrasin dans le far, du moins c'était la recette de ma grand-mère ;-) (une bonne grosse cuillère à soupe dans la farine de froment).

Scribacchini a dit…

Petits trucs bio contre les bestioles des farines et compagnie. Feuilles de laurier dans les pots de céréales et de légumes secs. Petits baluchons de tissus pleins de clous de girofle dans tous les coins des placards (également utile contre les mites de la laine mais pas vraiment suffisant. On peut préférer les huiles essentielles, dans ce cas quelques gouttes de lavande ajoutées au clou de girofle rendent le tout plus efficace. Enfin, plus cher mais radical, la machine à mettre sous vide. Pour les farines je mets d'abord dans des petits sacs en papier. Ça prend un peu de temps mais je hn'ai rien du jeter et comme ici en Italie, le bon riz s'achète chez le producteur par sacs de 5 kilos...
Biz. Kat

menus propos a dit…

A y est, je sais ce que tu as oublié sur ta liste au Père Noyel : la tapette à mites.
Je me moque, mais moi-aussi j'en ai et pourtant je croyais les avoir toutes éradiquées, vlà t'y pas que ce matin UNE qui passe devant mes yeux. Oulaaa! Elle a pas fait long feu. Vlan! Ecrabouillée entre mes mains...

Anonyme a dit…

pour les mites,j'en étais infestée....le nombre de paquets de céréales,farines pâtes...que j'ai jeté!Ma belle-soeur m'a dit un jour qu'elle mettait de la lavande dans de petits sachets(comme ceux des placards pour que ça sente bon)....c'était il y a 2 ans et depuis plus rien!

Anonyme a dit…

pieges bio et mandarine piquee de clou de girofle.. C 'est DECO et efficace.

vincent a dit…

Bonjour,
j'ai essayé le pack anti mite alimentaire vu www.mites-alimentaires.fr et bien je vois déjà une grosse diminution après 3 semaines de traitement.En effet les papillons sont beaucoup moins nombreux.

Je commence à voir le bout de l'infestation