lundi 24 octobre 2005

Paris, c'est fini...

Deux jours et demi sur les chapeaux de roues !
Deux jours et demi de gourmandise, de retrouvailles, de rencontres, de bon temps !
Mais comme tout a une fin, me revoici à Cologne. Je suis rentrée de ce petit séjour parisien la tête pleine de souvenirs et la valise pleine de gourmandises...

En résumé, voici la procédure selon laquelle je me suis préparée à ce voyage !

Quelques jours avant le départ :
Envoyer des mails aux copines de blogs parisiennes pour annoncer mon arrivée à la capitale !
Dresser la liste des bonnes adresses distillées ici et là sur les blogs des gourmandes précitées.
Chercher sur un plan où ces endroits se trouvent et noter la station de métro la plus proche.
Organiser mon emploi du temps en fonction des disponibilités de celles qui acceptent de me rencontrer.
Faire ma valise (ça, au moins, c'est simple).

Le jour J :
Ne pas oublier de prendre mes billets de train (ça ne m'est encore jamais arrivé, mais on ne sait jamais).
Partir suffisamment à l'avance pour avoir le temps de feuilleter les magazines de cuisine à la gare.
Monter dans le bon train et dire bonjour à mon voisin de train (ce n'est pas parce qu'on est excitée d'aller à Paris qu'il faut oublier la politesse !)

Dans le train :
Bouquiner, me reposer, réviser mon planning et le plan du métro parisien.

A l'arrivée :
Acheter des tickets de métro puis prendre le bon métro.

Bon, normalement, si on a suivi toutes ces étapes dans l'ordre, on est dans les meilleures conditions pour passer un bon séjour.

Pour ma part, j'ai commencé ce séjour en beauté puisque j'avais rendez-vous avec Anne et Véronique dans un salon de thé peu ordinaire : chez Sadaharu Aoki, un pâtissier japonais dont les gâteaux sont de véritables oeuvres d'art. Plusieurs bloggueuses en parlent, photos à l'appui. Je vous conseille d'aller jeter un coup d'oeil. (mon appareil photo n'ayant pas fait partie du voyage, je ne suis pas en mesure d'illustrer mes propos)

Mais, reprenons le programme de mon périple parisien :
14h05 : arrivée gare du Nord
14h08 : je prends congé de mon charmant voisin de train, avec son mail en poche
14h12 : je m'engouffre dans le métropolitain
14h40 : je sors du tunnel et me dirige d'un pas décidé vers le lieu de rendez-vous (Sada, pour les initiés ou simplement Sadaharu Aoki pour les autres, donc pour moi !)
14h42 : tiens, c'est bizarre, les numéros sont croissants alors que je devrais aller dans le sens décroissant... Malgré tous les soins avec lesquels je me suis préparée, mon sens de l'orientation a quand même trouvé moyen de me jouer des tours...
14h43 : je rebrousse chemin pour enfin prendre la rue de Vaugirard dans le bon sens.
15h et des poussières : j'entre dans le salon de thé. Elles sont là, attablées et elles ont réussi à résister à la tentation en m'attendant ! Mais maintenant que je suis là, c'est parti pour une partie de gourmandise au sommet ! On s'est un peu lâchées, toutes contentes qu'on était de se rencontrer... 4 gâteaux y sont passés, accompagnés d'un bon thé.
Après un moment bien agréable, nous voilà parties en direction de chez Pierre Hermé, juste pour voir. Je me sens un peu perdue dans ce quartier de Paris que je ne connais pas, avec ma petite valise à roulettes au bout du bras, avec écrit en gros "TOURISTE" dessus ! Mais j'ai 2 guides qui sont ici chez elles. Je les suis, en toute confiance. Juste le temps de reconnaître le jardin du Luxembourg, de constater que Vincent Lindon est à peine plus doué que moi pour le vélo, et nous voilà arrivées chez notre idole à toutes. La vitrine du petit magasin ressemble à celle d'un joaillier. A l'intérieur, des bijoux à manger, et beaucoup de monde. Tant pis, ou plutôt tant mieux pour mon porte-monnaie qui profite ainsi d'un court répit avant de se voir délesté de quelques petits billets.
Après ce coup d'oeil rapide chez le roi de la pâtisserie, notre fine équipe se dirige vers la rue de Sèvres avec pour objectif de prendre le métro pour mes 2 copines et pour moi : la grande épicerie de Paris ! Et ce fût le début de la fin pour mon porte-monnaie...

La suite de mon séjour a été savamment orchestrée autour de cette passion dévorante et débordante qui fait l'objet de ce blog. J'ai fait la tournée des bonnes adresses, rencontré des gourmandes qu'on ne présente plus, bu encore un peu de thé et mangé encore quelques gâteaux avec certaines d'entre elles... de vraies vacances !

Comme d'habitude, j'ai voyagé léger, à l'aller. Au retour, ma valise contenait plein de bonnes choses (mais attention, je n'ai pas tout acheté, on m'a fait plein de cadeaux : Merci les filles !) :

Voici dans le désordre, quelques uns des souvenirs rapportés de Paris :
de la farine de châtaigne (à chaque fois que j'en demandais dans les boutiques colonaises, on me regardait avec de gros yeux...)
de la confiture de quetsches au vinaigre balsamique
des noix toutes fraîches du jardin de Danielle, la dame au potimarron
de la pâte d'olives noires et de la pâte de fenouil au safran d'Oliviers & Co
de la guimauve à la bergamote
du miel aux oranges confites
des épices, dont du Ras El Hanout
des pâtes de fruits
un entonnoir à confiture (fini les brûlures aux doigts et la cuisine toute collante pendant les séances "confitures-maison")
du thé Lapsang Souchong de chez Mariage Frères
un assortiment de thés Kusmi (dont un thé vert aromatisé à l'herbe de bison. Certains ont une herbe de bison dans leur bouteille de Vodka, moi, c'est dans ma boîte de thé !)
et quelques autres petites bricoles, mais je ne peux pas le dire, c'est pour offrir...

Pour les adresses, je publierai très vite mon petit carnet d'adresses parisien, des fois que vous prenne l'envie de faire du tourisme culinaire à votre tour !

9 commentaires:

Casseroles2Nawal a dit…

Bonjour Miss,
J'espère que tu reviens bientôt à Paris, et cette fois on la fera notre visite de l'IMA avec Pascale, peut-être en évitant quand même la case Thé et Gâteaux au miel ;-) si tu vois ce que je veux dire ...
Je t'embrasse. Nawal !

saveurs sucrees salees a dit…

Ca a été un grand plaisir de te voir "en vrai" ! J'espère que l'on aura l'occasion de recommencer ce type d'exercice très bientôt ! Bisous !

mercotte a dit…

Et bien dis donc quel récit !! le timing et la préparation : parfait , ne pas oublier de draguer poliment le voisin dans le train, chose faite à ce que je vois puisque tu as ses coordonnées, est -ce bien sérieux tout ça??? la visite des célébritées parisiennes même que nous , on a seulement la chance de parler avec elles au téléphone ou par mail interposé! bref un WE de rêve !
merci de nous l'avoir fait partager et qaund tu viens en Savoie, tu sais , il y a aussi des bloggeuses qui seront ravies de ta visite !

Anonyme a dit…

Quelle organisation au poil !

Céline

AnneE a dit…

si tu cherches des "prétextes" pour venir à Paris, je t'en trouverai un très facilement (gourmand bien sûr) mais pourquoi pas une virée à Lyon ?

aude a dit…

Nawal, je ne vois pas ce que tu veux dire !!! vraiment pas... mais pour un autre petit tour à l'IMA, c'est quand tu veux !
Véronique, moi aussi, j'étais ravie de te rencontrer. Et quelque chose me dit qu'il y aura d'autres occasions :^)
Mercotte, je n'ai pas dragué mon voisin de train ! j'suis trop timide, moi, et puis je suis surtout trop amoureuse de mon alsacien préféré !!! Pour la virée en Savoie, il faudra encore attendre un peu, mais en revanche Lyon...
Annee, tu as un 6ème sens ??? Mon prochain voyage, c'est où à ton avis ?!
Céline, l'organisation, ça me connaît. D'ailleurs pour l'occasion, j'étais tellement super organisée que je n'ai rien oublié sauf le numéro de téléphone auquel je devais appeler en arrivant...

brigitte a dit…

Formidable cette rencontre. Sais -tu que les echos sont arrivés jusqu'à Cayenne ?? Mais quelle vedette tu fais :-)
A force de vous lire et de vous entendre je commence à être un peu "jalouse" je crois que je vais braver le froid et faire une descente. J'aurai grand besoin de tes conseils pour l'organisation. Pour le voisin de siège 9h d'avion devraient nous permettre de briser la glace ....

aude a dit…

Comment ça des échos jusqu'à Cayenne ?! aurait-on rigolé si fort que ça ???
Brigitte, quand tu feras une descente, comme tu dis, tu nous préviens un peu à l'avance, OK ?! je t'aiderai volontiers pour l'organisation !!! j'ai de l'entraînement maintenant.

Mijo a dit…

Même pendant mes vacances en Méditerranée, je vous ai entendu rire !!!

Encore pleins de beaux souvenirs que tu as dus accumuler.