vendredi 9 septembre 2005

Des myrtilles par milliers

Dans les rues piétonnes de Cologne, on croise un marchand de fruits, de légumes ou de fleurs tous les 100 mètres. Hormis le côté pratique (quand on se lève trop tard pour aller au marché, par exemple), c'est aussi très agréable : un peu de couleurs dans la grisaille citadine... Bien des fois en passant devant les petits stands, j'ai trouvé des idées (et des produits) pour alimenter ce blog.
En ce moment, devinez ce qu'on trouve sur tous les étalages ??? des myrtilles par centaines, ou plutôt par milliers. L'autre jour, je n'ai pas pu résister. J'ai acheté un petit panier (d'un kilo tout de même) et on est rentrés bras-dessus bras-dessous à la maison.




J'avais plein de projets pour ce petit panier. J'ai commencé par faire de la confiture car Francis adore la confiture de myrtilles et moi j'adore Francis !
Avec la confiture, j'ai décidé de faire une nouvelle version du traditionnel Käsekuchen allemand. Bien m'en a pris car monsieur Käsekuchen et madame Rote Grütze se sont entendus à merveille. C'était parfait pour la petite soirée entre voisins d'hier.




petit clin-d'oeil à Estelle qui raffole du Käsekuchen



Käsekuchen mit Blaubeeren - gâteau au fromage et aux myrtilles

100 g de beurre
200 g de biscuits secs (petits beurres, spéculoos, palets bretons…)
500 g de quark (ou du fromage blanc égoutté longtemps dans une mousseline)
10 cl de crème liquide
2 œufs
3 c. à s. de sucre
6 c. à c. de confiture de myrtille (maison !)


un moule à charnière d'environ 20 cm de diamètre (le mien est plus large donc le gâteau n'est pas très épais...)

Faire fondre le beurre. Réduisez les biscuits en miettes puis mélangez-les au beurre. Versez dans le fond du moule beurré. Aplatissez pour que la surface soit régulière. Placez au réfrigérateur pendant que vous préparez la suite.
Préchauffez le four à 180°C.
Mélangez le quark (ou le fromage blanc), la crème, le sucre, les oeufs.
Ajoutez la confiture, mélangez le tout et versez dans le moule.
Ou bien : versez la moitié de la préparation au fromage dans le moule, étalez la confiture par-dessus puis versez le reste de préparation au fromage. Vous obtiendrez un gâteau multicolore.
Enfournez pour 45 minutes environ et laissez le gâteau dans le four éteint pour environ 30 minutes supplémentaires.
Laissez refroidir avant de démouler. Servez très frais.

14 commentaires:

Anonyme a dit…

MIAM ça à l'air délicieux...
Je vais vite essayer. Seulement je pense laisser égoutter le fromage blanc une nuit pour qu'il soit moins liquide...

Céline

Casseroles2Nawal a dit…

Accord Parfait comme d'ab ;-)
Bizzz de Nawal qui salive (hi hi hi)...

Papilles et Pupilles a dit…

On dirait un cheese cake. Cela semble délicieux

Elvira a dit…

Raaaaahhh... Je craque!

iza a dit…

c'est magnifique ! ça me plait beaucoup !

AnneE a dit…

j'adore, encore ENCORE, je vote 10/10, impossible de résister

brigitte a dit…

c'est très très tentant, ce n'est pas réalisable ici, hélas.
La seule Myrtille que nous ayons c'est notre petit bichon :-))

Estelle a dit…

Merci pour le clin d'oeil ! 1 kilo c'est enorme en tout cas, c'est difficile d'en trouver comme ca par ici !! Sinon en tarte c'est super bon aussi (avec un peu de citron).

Karine a dit…

Oh miam !! Ca me fait envie !
J'adore les myrtilles ! :)

laurence a dit…

Ouah, ça a l'air super bon,, je crois que je vais essayer même si mes myrtilles viennent de chez Picard.....

Marie a dit…

La réalisation ne semble pas trop difficile et je crois que je vais me laisser tenter. "Ich habe Hunger! "

Anne a dit…

Un grand bravo à la patissière!

aude a dit…

Céline, tu as raison d'égoutter le fromage blanc, le Quark est quand même moins liquide.
Papilles et pupilles, c'est effectivement un cheesecake, mais dans sa version allemande.
Brigitte, Myrtille, c'est un joli petit nom pour un bichon !
Estelle, une tarte à la myrtille (avec un peu de citron) dégustée sur le Grand Ballon d'Alsace... tu imagines, le pied !
Marie, si tu as faim, laisse toi tenter !
Laurence, OK pour les myrtilles surgelées, mais c'est bien parce que c'est toi !

Mimosa a dit…

photos plus qu'alléchantes!